[420] Rénovation Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Remises en états ou optimisations complètes
Avatar de l’utilisateur
fpn78
Taquet coinceur intelligent
Messages : 24
Inscription : 29 avr. 2009, 17:59

[420] Rénovation Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par fpn78 » 29 avr. 2009, 18:46

Bonjour,

J'ai beaucoup profité de l'experience de certains sur ce site et j'aimerais partager a mon tour le travail effectué sur un vieux 420.

Merci en particulier à Antoine pour toutes les photos de son Penn Koad. Cela m'a beaucoup aidé pour faire des choix plus surs.

Au depart j'avais fait le constat que mes garcons gradissaient et qu'il leur fallait une transition entre les patés de sable et la fréquentation des copines.

Je trouve un 420 sur l'ile de Noirmoutier. Il parait peu cher et naviguable sans travaux. Les voiles seraient de 2001. La coque n'a pas de violence particuliere. Ca semble jouable.

A la 3 eme sortie le refort de fond de bateau (la fausse quille) craque sur une vague au depart. Le fond ondule. On rentre. Par sécurité, je ne me lance pas dans la reparation et donne le bateau a un specialiste des Composites sur l'ile (Fabien Babonneau de Composites Services). Il effectuera une reparation parfaite et me donnera par la suite de bons conseils : le barreau est en trop mauvais etat, les bancs idem.

Petit a petit je prends en compte de l'état reel du bateau. Apres des recherche sur le net, je me rends compte que :
- mon bateau est tres ancien, je dirais avant 1965.
- il n'a pas été toujours bien entretenu : pas de vernis
- il a été rénové une fois "salement" : du contreplaqué qui delamine, et surtout du silicone dans tous les coins : transparent, gris, blanc, tout est "etancheifié" et bouché au rubson. Les flotteurs interieurs rouges repeints en blanc qui s'ecaille etc.

Je l'avais vu à l'achat mais je m'etais plus attaché a la qualité de la coque et des voiles. Simplement, le bois n'a pas tenu les 2 ans requis.

Bref de retour de la première réparation j'entame la saison d'hiver par le remplacement du barreau.

J'ai decidé de continuer petit a petit suivant ma disponibilité car je me suis apercu grace au net que meme un petit bateau, bien renové, avec du bois vernis, ca pouvait etre tres beau.

J'espere avoir le temps de donner des détails qui aideront d'autres courageux.

Amicalement,
Fpn
Dernière modification par fpn78 le 09 juil. 2009, 23:17, modifié 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
fpn78
Taquet coinceur intelligent
Messages : 24
Inscription : 29 avr. 2009, 17:59

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par fpn78 » 29 avr. 2009, 19:20

Le renfort de bois en arc de cercle en haut du tableau arriere s'appelle le barreau ou parfois barrot.

Le barrot d'origine de mon 420 a deja été remplacé par du contre-plaqué (CTP). La plaque d'identification a disparu a ce moment-là. C'est dommage, je ne peux connaite sa date de naissance.

Normalement chaque extremité du barrot "s'emboite" dans son flotteur. On apercoit le logement ici :
Image
http://accel21.mettre-put-idata.over-bl ... barrot.jpg

Sur ce bateau, le CTP s'arrete au raz du flotteur d'ou moins de solidité. Je vais faire attention a ne pas renouveler l'erreur.

A droite et a gauche en haut du tableau arriere il y a la marque des vis de deux pattes en metal que l'on trouve sur les 420 tres anciens. Ils devaient servir à l'ecouté de grand voile. En revanche les filoirs de foc et taquets recents (1980-1990) correspondent à une ancienne "renovation". Les hiloires a l'avant (le brise lame) sont en bois. Comme je vois des photos sur le net j'en deduis qu'il date d'avant 65.

Le CTP est delaminé, pret a craquer. Je le retire. Je ponce doucement pour parvenir jusqu'a la fibre. Attention le tableau arriere est peu epais.
Imagehttp://accel7.mettre-put-idata.over-blo ... iere-0.jpg


j'ai fais un gabarit a partir d'un lambris de pin, a l'aide d'une scie sauteuse et d'un rabot puis je me rends au chantier Charles Marine - encore une bonne adresse. Il me taille deux barrots en bois de 10mm d'epaisseur. Comme le barrot doit etre cintré, il sera plus facile de contre-coller deux planches de 10mm que de tordre une planche de 2 centimetres d'epaisseur.
Je colle au Sika 291, avec beaucoup de serre-joints. Environ un tous les 10cm

Plus tard je vernis le barrot avec 4 couches de "Le Tonkinois" espacées de 24 heures. Le bois est roux, ca me plait bien.
Imagehttp://accel7.mettre-put-idata.over-blo ... rriere.jpg


Deuxieme reparation terminée.
Dernière modification par fpn78 le 09 juil. 2009, 23:10, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Geckocha
Albatros en esquif
Messages : 1377
Inscription : 23 févr. 2009, 19:53
Localisation : Sud Cévennes

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par Geckocha » 30 avr. 2009, 15:35

Salut camarade de gros chantier de dériveur! :mrgreen:


Joli travail, très jolis vernis!
Merci de nous en faire part c'est très intéressant y compris de détailler ce qu'est la choucroute, qu'on trouve des kits de réparations...bref ça économise du temps et de l'énergie pour comprendre quoi faire quand on débarque dans le domaine de la réparation en général, et de dériveur en particulier.

Je te souhaite bon courage, et donne nous des nouvelles.
:D



Par ailleurs, tu peux aussi te présenter par là: http://www.forumvoile.com/forum/viewtop ... &sk=t&sd=a
(J'ai moi-même eu du mal à trouver cette rubrique!)

Et soit le bienvenu sur le forum! :lii
"Pars s'il le faut. Reste si tu peux." Bernard Moitessier citant Charles Baudelaire, dans La grande route.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 1877
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par Nicolas » 30 avr. 2009, 15:48

bravo ; le 420 est un super bateau ; il te rendra tous tes efforts en plaisir de nav' pendant des années et des années...
il a survécu 40 ans sans soins ; grace à toi, il sera centenaire !

Avatar de l’utilisateur
edel
Capitaine
Messages : 346
Inscription : 24 oct. 2008, 19:04

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par edel » 30 avr. 2009, 16:04

Joli blog en effet. Très intéressant. En attendant de lire l'avancer des travaux.
Partis de rien, je suis arrivé a rien. Mais tout seul !! G.Marx

Avatar de l’utilisateur
fpn78
Taquet coinceur intelligent
Messages : 24
Inscription : 29 avr. 2009, 17:59

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par fpn78 » 06 mai 2009, 16:21

Merci pour votre acceuil geckocha, Nicolas, et edel. Ca fait du bien.

après l'étape 1 : La fausse quille refaite par FBabonneau/Composite Service,
Après l'étape 2 : Le barrot
Nous voici a l'étape 3 de la saga : Le tableau arrière

Après avoir refait le barrot, je trouve le tableau arrière bien sale.
De plus les enfants ont trouvé un nom pour le bateau : Le passager du vent.
Il faudra donc peindre le nom sur le tableau arrière. Il me parait évident qu'il faut commencer par peindre le tableau. Vu l'épaisseur de la fibre, je me dis qu'un renforcement au gel-coat sera bienvenu.

Je ponce l'extérieur du tableau arrière. Je remarque que les ferrures sont récentes car je trouve une vielle reparation en bas au niveau de la fixation originale du safran. C'est correctemet fait donc pas de soucis.

Après avoir protégé le barrot et les listons avec du scotch pour la peinture, je passe proprement du gel coat blanc au rouleau. Après séchage l'aspect de la surface est très bon : pas de trace de passage du rouleau (par la suite, je ne parviendrai plus a ce résultat). Je decide de ne pas poncer. Au moment de bomber le nom du bateau je decouvrirai que ce n'est pas une bonne idée : la surface n'etant pas parfaitement lisse la peinture noire va baver un peu entre le pochoir et le bateau. La prochaine fois, je poncerai...

Je commande un pochoir autocollant au nom du bateau chez "Stick'Air.com" que je trouve sur le net. Il sont tres pros. Je recommande l'adresse. Il fournissent une doc et sur leur site on trouve une procédure (peindre une immatriculation sur un zodiac) qui se rapproche de ce que je fais.

Le pochoir que je recois se presente en trois couches :
1.le support à retirer lors de la pose, habituel dans un autocollant
2. l'adhésif proprement dit avec le nom du bateau. Comme c'est un pochoir, il y a des trous a la place des lettres. La couche adhésive est donc consitutué du "tour des lettres" ainsi que de petites surfaces pour boucher l'intérieur de certaines lettres (par exemple le rond dans un "o")
3. La troisième couche est collée par dessus ; son le role est de maintenir les surfaces à l'intérieur des lettres.

Je pose le pochoir et je protège autour avec du papier journal.
Je peins à la bombe - ca c'est toujours jouissif
Je retire toujours les masques avant le séchage complet.
Les photos sont dans http://fpn.over-blog.net/album-1368908.html.

le nom est bien là mais petite décéption : il y a des bavures. Je comprends que j'aurais du poncer après avoir roulé le gel-coat. De loin, ca se voit moins, mais de près c'est vraiment moche.
Je passe donc du temps a gratter les bavures. On voit sur la photo agrandie, faite en fin de grattage, qu'il reste encore des traces a l'intérieur du "n".
http://fpn.over-blog.net/photo-1368908- ... l_jpg.html

La prochaine fois... Ca me fait penser que je dois poncer autour de la trappe de vide-vite, sinon l'étanchéité ne se fera pas et il y aura des fuites!

Une astuce encore : on peut voir sur les photos que le nom n'est pas posé sur une ligne droite, mais en arc de cercle, pour suivre la forme du barrot. Le pochoir original est droit. Pour pouvoir incurver le pochoir, je le découpe par endroits, entre les lettres. Evidemment, il faut boucher pour éviter de peindre dans les coupures.
Sur la photo avant peinture, on peut deviner les coupures entre "Le" et "p", entre le "p" et le "a", entre les deux "s", etc.
http://fpn.over-blog.net/photo-1368908- ... 1_jpg.html

Les enfants découvrent le nom du bateau quelques jours pus tard. Ils sont ravis et attendent les beaux jours avec impatiences.

Fournitures :
-Pochoir : 17,xx euros chez http://www.stickair.com
-Bombe de peinture noire : 5 euros au comptoir de la mer, l'Herbaudiere (Noirmoutier)
-Gel coat 1kg : 18 euros au comptoir de la mer
-Kit peinture avec : 1 manche de rouleau largeur 100mm (la moitié d'un rouleau standard), 1 bac à peinture en plastique : 10? euros chez Bricomarché, La guétrinière (Noirmoutier)
- plusieurs mousses de rechanges pour le rouleau (pas de poil) (à changer à chaque fois) : 3 euros les deux chez Bricomarché

Astuce : comment trouver la bonne taille des lettres pour le pochoir ?
Je copie une photo publiée pour le bateau "Penn Koad" qui represente le tableau arrière, je la mets dans photoShop, j'agrandis comme je peux pour que ca fasse la largeur d'un quat-vingt, j'attenue la photo (je la rends un peu transparente pour servir de fond) et je superpose des lettres, j'arrondis pour suivre le barrot, Ca donne ca : http://fpn.over-blog.net/photo-1368908- ... 3_jpg.html
J'imprime ensuite sur des feuilles A3 que je scotche ensemble. Je mets tout ca au mur du salon pour avoir une idée. Je mesure la hauteur des lettres et je choisis chez StickAir la taille qui ma parait donner le résultat le plus proche (le système de commande en ligne donne la longueur).

Arrivée de l'étape

Avatar de l’utilisateur
edel
Capitaine
Messages : 346
Inscription : 24 oct. 2008, 19:04

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par edel » 06 mai 2009, 17:55

Que de description, de détails !! Au moins, les prochains ne pourront pas dire " ben on savait pas". Joli boulot, félicitation.
Partis de rien, je suis arrivé a rien. Mais tout seul !! G.Marx

Avatar de l’utilisateur
Antoine
Équipier au rappel
Messages : 53
Inscription : 27 oct. 2008, 18:13
Localisation : Plestin Les Grèves

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par Antoine » 06 mai 2009, 18:11

La suite! la suite!

bienvenue et bonne continuation dans ta restauration. Tu te sentiras fier comme un pape lors de sa première (re)mise à l'eau.

Au fait, est-ce un grément bois?

Antoine

Avatar de l’utilisateur
fpn78
Taquet coinceur intelligent
Messages : 24
Inscription : 29 avr. 2009, 17:59

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par fpn78 » 07 mai 2009, 10:15

Ce n'est pas un gréement bois, malheuresement.
Antoine, j'ai bien vu que le tien etait en bois. J'ai remarqué aussi que les bancs étaient d'origine, les filoirs aussi (ils sont étonnants), etc
La principale caractéristique du mien est d'avoir été entièrement refait : safran, bancs, accastillage. En refaisant le capot j'ai meme vu que la fixation de l'étai avait été déplacée et reculée. Peut-etre n'est pas la ferrure d'origine.
Mon vendeur m'a dit que Les voiles datent de 2001. Le mat est en alu gris et la bome couleur bronze, comme les espars des années 70.

C'est pas grave, je l'aime quand meme!

J'imagine que le bateau a pu etre utilisé en ecole de voile. En tout cas il doit avoir pas mal d'heures de vol.

Avatar de l’utilisateur
fpn78
Taquet coinceur intelligent
Messages : 24
Inscription : 29 avr. 2009, 17:59

Re: Rénovation 420 Lanaverre ~1960 : Le Passager du Vent

Message par fpn78 » 07 mai 2009, 10:20

J'ai une question :
je cherche à comprendre la peinture des 420 : j'ai entendu parler de bi-composante. Est-ce que c'est comme du gel-coat en plus fluide ? ou la trouve-t-on ?
Jusqu'à présent j'ai attaqué le sujet par la face nord en utilisant le gel-coat a gogo et je suis donc obligé de passer 3 couches, puis de poncer pour en enlever 2 ! Peut-etre y-a-til mieux a faire ? Par ailleurs, j'ai pris l'habitude d'utiliser un pistolet basse pression pour mes travaux d'appartement, volets etc. J'aimerais l'utiliser aussi pour le bateau (reafaire la coque, les flotteurs)

Merci d'avance pour vos infos.

Fpn

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/