M’enregistrer

Tour de Bretagne en 470

Envie de partir à l'autre bout du monde, ou de faire des ronds dans un lac, comment débuter…
Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1469
Inscription: Ven 24 Oct 2008, 07:52
Ville et département: Démouville (14) - Nav' autour de Caen et en Bretagne

Tour de Bretagne en 470

Messagepar Egareg » Lun 14 Mai 2018, 09:28

[MODO]
Suite à la digression vers le Tour de Bretagne, je crée un nouveau sujet dédié pour laisser le sujet initial avec les messages directement en rapport avec l'ajout d'une bosse de ris sur 470.
[/MODO]


La bonne adresse c'est : https://470revival.wordpress.com/.

Pareil, fais appel à un voilier. Ce ne sera pas forcément très cher, mais ce sera bien fait et costaud.


Pour un tour de la Bretagne, n'improvise pas trop... Ca va être un périple costaud !
Je ne suis d'ailleurs pas très sûr que je m'embarquerais sur ton bateau pour une telle navigation. A voir après la fin des réparations, évidemment !

L'accastillage doit être solide et éprouvé, l'équipage doit être entraîné et en très bonne forme physique.
En fait, je suis jaloux car j'aimerais pouvoir me projeter dans une telle aventure. ;)
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Hatoup» (2002) - chantier : Nautivela
  • 470 «Dimeziñ» (1972) - chantier : Morin
  • Optimist «Céleste» (1972) - chantier : Construction amateur
  • Optimist «Zephir» (1972) - chantier : Construction amateur
Liste de mes clubs/plans d'eau :
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2756
Inscription: Jeu 31 Mar 2011, 21:04
Ville et département: Lac du Salagou (34)

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar Phil » Lun 14 Mai 2018, 10:14

Faire appel à un spécialiste pour ce genre de travail, c'est du bon sens. C'est précisément dans les conditions musclées que l'on doit avoir le matériel le plus fiable.

Pour un tour de Bretagne, le 470, en dériveur (je pense que le cata est plus adapté) me paraît un excellent choix.
C'est un bateau véloce sans être surpuissant, léger et très maniable.
Il faut par contre comme le dit Egareg une préparation soignée du bateau, de l'équipage et du matériel.
Tout ce qui est faible lâchera, ce qui est mal serré se dévissera et ce qui est mal reparé cédera.
Ton bateau n'est pas encore prêt pour réaliser un tel périple en sécurité.
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Loup de mer mystérieux
Avatar de l’utilisateur
Messages: 941
Inscription: Sam 15 Oct 2016, 19:28
Ville et département: Nantes - 44

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar Baaat » Lun 14 Mai 2018, 11:11

Euh... Tour de Bretagne en 470? Y compris le Raz de Sein? :shock:
Liste de mes bateaux :
  • 470 «Cacahuète» (1976) - chantier : Morin
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10928
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar olivier81 » Lun 14 Mai 2018, 11:17

qui voit ouessant voit son sang
qui voit molène voit sa peine
qui voit sein voit sa fin
;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4383
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Mourenx Pyrénées Atalntiques

Tour de Bretagne en 470

Messagepar gaston » Lun 14 Mai 2018, 11:38

ben tu as un gv qui est bien fatiguée... raison de plus pour renforcer et faire ça proprement... un voileux te fera ça pour 40euros...

Avant de te lancer dans le raid, faudra naviguer pas mal dans la baston, avec grosse houle, pour voir si ton bateau est assez costaud pour tenir la mer en grosses conditions... là, il est pas vraiment en état pour ça... perso je me lancerai pas dans ce type de challenge avec un bateau un peu ancien et fatigué...c'est quand même de la nav bien costaud à prévoir ;)

et je suis assez d'accord avec les copains qui connaissent le coin : y'a des endroits ou le 470, c'est vraiment trop léger pour affronter les courants, la houle et les contres... le raz de sein, c'est la guerre... faut être en forme et affuté... le minimum c'est de faire ça avec un bateau suiveur pour la sécu... sans ça, c'est vraiment chaud... :?

une idée du truc vu d'un kayac... j'ai fait la même chose étant plus jeunes... extraordinaire... mais j'ai aussi appelé ma mère par moment :lol:



Pour moi deux ris, c'est trop :
ça multiplie les bouts et les poulies par deux sur un bateau qui n'est pas prévu pour recevoir autant de ficelle partout...
Et surtout c'est pas utile, le 470 étant pas toilé énorme, tu peux naviguer dans la brise avec tout sorti sans probléme, quitte à faire du prés bon plein quand ça pousse fort...
Prendre un Ris ça sera dans la baston tempéte, et ça laissera une surface de voile pas bien grande si tu fais un ris un peu important ... le deuxiéme ris ça laissera rien de toile au vent et ça servira à rien car tu n'avanceras pas...

si grosse tempéte, tu affales toute la gv et tu navigue au foc...

Deux p'tits schémas de bosse de ris... avec réglages double et indépendant (plus de bout encore)... ou avec parcours en continu... un seul réglage centralisé au barreur...
réglages doublés.jpg
réglages doublés.jpg (31.72 Kio) Vu 466 fois

en continu réglage unique.jpg
en continu réglage unique.jpg (77.49 Kio) Vu 466 fois


Noter que la poulie arriére doit toujours être posé en recul par rapport à l'anneau de riz pour assurer un réglage horizontal qui permettra d’aplatir la voile réduite dans le brise pour éviter la surpuissance.
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Goog» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 377
Inscription: Jeu 20 Déc 2012, 09:11
Ville et département: Strasbourg, Bas-Rhin

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar Philippe Blanchard » Mar 15 Mai 2018, 08:20

+ 1 sur la complexification du bateau engendrée par les ris.

D'autre part, faire une telle manœuvre en mer sur un bateau qui n'est pas du tout prévu pour ça, et par un temps qui, par hypothèse, se dégrade, me paraît hasardeux.
Et si on est amené à le faire à terre parce qu'on voit, avant de partir, qu'il y a de la brise, la sagesse commande de s'abstenir d'aller en mer.

Mais enfin, comme disait l'autre, il faut que jeunesse se passe ...
Liste de mes bateaux :
  • 5O5 (2011) - chantier : Rondar - Jess
  • 5O5 (1993) - chantier : Rondar

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 10928
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar olivier81 » Mar 15 Mai 2018, 10:16

pour avoir pas mal navigué autour de la presqu'île de Crozon aussi bien en faisant parti du CNCM où le CN Roscanvel qu'avec mon père;déjà je ne me risquerais pas à faire le tour de la presqu'île en dériveur sans qu'il y ait une sécu et un bateau en très bon état ;) ;)
fais toi un jour une traversée de la baie de Douarnenez par un 4 BF;le goulet de Brest au dessus de 3 BF,ça commence à remuer et demande une bonne connaissance des lieux et de s'accrocher aux branches ;) ;)
déjà remets ton bateau en bon état afin de pouvoir naviguer dans le golfe;ya déjà du taff ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Taquet coinceur intelligent
Messages: 28
Inscription: Sam 11 Mar 2017, 10:53
Ville et département: Le Cannet 06

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar GuyB » Mar 15 Mai 2018, 13:21

Je vous trouve bien pessimrstes. Le 470 est un bateau qui buen monté peug affronter dss conditions jusqu'a 7 beaufort. J envisagerais sans difficulté le passage du raz de sein en 470, avec un equipage efficace, une bonne couverture meteo et surtout un bateau fiabilisé.
Le plus grand danger en derivrur est la casse de materiel, les capacites de reparation etant evidemment tres limitees.
Quand a prendee des ris, franchement je ne vois pas l'interet.
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

Albatros en esquif
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1517
Inscription: Jeu 25 Aoû 2016, 13:33
Ville et département: agen

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar frednautic » Mar 15 Mai 2018, 13:37

Bonjour, il y a deux questions qui me viennent en lisant ce sujet très intéressant,
quel est le niveau de voile qu'à Clara ? peut être très expérimentée tout simplement
quel est le trajet exact envisagé? j'ai pas trouvé de précision à part "le tour de Bretagne"
Certes le 4.7 semble fatigué mais c'est à voir après réparations et peut être s'agit 'il de cabotages ?
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ... Liste de mes bateaux :
  • 5O5 - chantier : PARKER

Légende du Forum
Messages: 2949
Inscription: Mar 4 Nov 2008, 20:29

Re: Bosses de ris sur 470

Messagepar LASEROLOGUE » Mar 15 Mai 2018, 14:19

Il y a 470 et 470...

Là à ce que je vois c'est une bôme proctor ronde (millésime 1974, comme la voile sortie de l'atelier Christ à chatillon sous bagneux à la même époque) un mât Z spars un peu plus récent (début des années 80) mais notoirement plus fragile (section plus faible que le proctor, corroosion notoire des rivets et anodisation très moyenne).

Pas vu la coque mais c'est probablement un vieux Jean Morin des années 70.

Quand c'était neuf çà pouvait le faire à l'extrême rigueur (j'ai fait lors de mon service militaire à Ajaccio, dans la Marine Nationale , une sortie mémorable par 40 Kts, soit Force 8 , mesurés à l'anémomètrede la base , qui il est vrai était à 20 M de haut) avec un morin très ancien (1966 soit 14 ans d'âge à l'époque) et un fusillier marin de 85 Kgs de muscles pendu au trapèze....le bateau souffrait horriblement , sautait de vague en vague avec des craquements sinistres, le mât Z spars faisait de magnifiques sinusoîdes et quand je suis rentré sans casser rien d'autre qu'un étambrai bricolé avec une planche un peu mince j'ai été convoqué chez le pacha pour une engueulade maison...écourtée car je dégoulinais de l'eau de mer sur la belle moquete du bureau pachatorial. :lkj

Le bateau n'était d'ailleurs pas à moi mais à un colonel de l'armée de terre qui m'avait demandé de le remettre en état (avec un budget de 300 F de l'époque :lkj ) et m'en avait laissé l'usage. Beau souvenir mais çà n'aurait pas duré dix minutes de plus sans casser quelque chose, malgré tous mes efforts pour ménager l'engin. :lki

Là on est trente sept ans plus tard avec un bateau qui doit être largement quarantenaire , voire presque cinquantenaire et dont le point faible bien connu est les cadènes de hauban, reprises sur un contre liston intérieur et à l'avant sur un bout de bois plus ou moins bien stratifié dans l'étrave (il y a des tutoriaux sur ce forum) .

On peut utiliser un 470 pour des randos y compris par grand vent, il y a 10 ans 2 italiens de la région de Gênes sont venus en Corse avec un 470 très bien préparé , ils ont eu jusqu'à 30 Kts, équipier au trap reculé jusqu'au tableau arrière avant de finir dans la pétole vers le désert des Agriates. Ils n'ont rien cassé (même s'ils ont eu leur lot de chavirages, mais le 470 était un Nautivéla de régate récent, tout plastique et soigneusement renforcé aux points cruciaux. Ils avaient fait faire une grand voile réduite spéciale type "suédoise", sans lattes en tissu orange renforcé pour la baston.
Il doit y avoir encore sur les archives de café voile un tour de bretagne en 470 fait à deux bateaux par les créateurs de ce site...je les avais aidé à sélectionné les occases en leur recommandant de ne pas prendre des vieux Jean Morin, même présentables et de prendre des 470 plus modernes (Parker , KD ou Mackay) nettement mieux renforcés.

Là, avant de faire faire une bande de ris, je commencerais par tester le bateau dans une longue sortie par grand vent disons plus de 25 Kts mais dans un coin qui pardonne la casse et si possible avec une école de voile pas loin (La rade de Brest , par exemple, ou la baie de Fouesnant). Ensuite si tout à tenu...vérifier si les cadènes n'ont pas bougé, changer tous les rivets du mât (y compris kla gorge rapportée) se procurer des voiles pus solides que les pièces de musée "Christ" d'origine et tout fiabiliser (en simplifiant au maximum) , contrôler l'étanchéité des caissons , vérifier la tenue des taquets et des filors sur les caissons (à cette époque Morin utilisait des chevilles à expansion à remplacer impérativement par un système de boulons et contreplaques...et cetera...

Pour mémoire, un champion australien de laser a fait le redoutable détroit de Bass sans rien casser (et son bateau d'escorte a fait demi tour il encaissait trop, çà s'et fait avec 25/30 Kts )...mais bon, un mlaser neuf préparé au poil et un barreur de niveau olympique...
Liste de mes bateaux :

Suivante

Retourner vers Projets de navigation



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité