Route du Rhum 2010

Grandes courses et petites ballades…
Avatar de l’utilisateur
Tiketitan
Ancien modérateur
Messages : 289
Inscription : 16 oct. 2008, 21:18
Contact :

Re: Route du Rhum 2010

Message par Tiketitan » 11 nov. 2010, 10:34

Le TFV je n'appelle pas ça de la course au large, ça reste de la course cotière.

L'argument du les skippers doivent rester autonomes, les cargos bossent etc est assez simpliste, si on va dans ce sens, les cargos, autres bateaux de la marchande et chalutiers devraient aussi aborder le large avec respect, donc être entretenus, naviguer avec suffisamment de personnel et rester autonomes ne pas casser, donc ne devraient jamais solliciter les moyens de la SNSM ou de la marine nationale.....

En tout il y a eu un cargo qui a du perdre maximum 6 heures sur son trajet sur cette route du rhum, aucun autre moyen de sauvetage engagé, ça reste quand même acceptable...


Voile-Multicoques : le site des multis océaniques

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3050
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Route du Rhum 2010

Message par LASEROLOGUE » 11 nov. 2010, 11:15

les cargos, autres bateaux de la marchande et chalutiers devraient aussi aborder le large avec respect, donc être entretenus, naviguer avec suffisamment de personnel et rester autonomes ne pas casser, donc ne devraient jamais solliciter les moyens de la SNSM ou de la marine nationale.....

Ben , oui , je souscris totalement à çà, un cargo ou un chalutier ça doit être entretenu et utilisé par du personnel compétent , expérimenté, correctement formé...et décemment payé (pas comme certains matelots philippins qui permettent à Carrefour ou Auchan de prendre encore un peu plus de marge sur ta cafetière électrique Made in Pepoles Republic of China) .

Sinon ça donne des marées noires , des naufrages ...Au temps de la marine à voile ou des premiers navires à vapeur chauffant au charbon, dépourvus de radar, GPS et autres merveilles ce métier là était un test de compétence qui laisse rêveur.

Perdre un navire au temps de la Marine à voile donnait lieu à une enquête, mais si on lit les bouquins sur les cap-horniers de la dernière période de la marine à voile, sauf cas exceptionnel, ce n'était pas la faute du capitaine, juste une série de grosses malchances et les armateurs, même très grippe-sous comme bordes ou Prentout/Leblond lui confiaient en général un autre navire.

De nos jours , il y a encore des naufrages, de navires de commerce, mais dans la plupart, dès qu'on creuse on trouve soit incompétence, sous - qualification , confiance aveugle dans les pilotes automatiques, ébriété alcoolique parfois, ou bien alors avarie de machine (amoco cadix) bateau pourri et réparé à l'économie (Erika Prestige).

Bien entendu la SNSM , les hélicos, les gros remorqueurs genre Abeille flandre sont là pour çà, aux frais du contribuable et aussi des généreux donateurs, mais bon, quiconque va en mer devrait se faire un point d'honneur de ne les déranger que très exceptionnellement et de se démerder tout seul (ce qui est , je te l'accorde de plus en plus difficile avec la sophistication et la taille des bateaux , au commerce comme en plaisance.


AMHA ce n'est pas simpliste de tenir le discours autonomie responsabilité , avec un brin d'humour noir on pourrait dire que la seule fois ou les cargos ont été capables d'atteindre les records de naufrages et d'avaries constatés dans les course à la voile océanique ce fiut entre 1939 et 1945, quand ils avaient les U Boot de l'amiral Dönitz aux fesses.....Le sport c'est la guerre, c'est bien connu et dans la plaisance on est les meilleurs :lkj :lkj

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3050
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: Route du Rhum 2010

Message par LASEROLOGUE » 11 nov. 2010, 11:27

Au fait, le Fastnet course côtière ou course au large?
Il y a peu c'était encore considéré comme de la course au large.
plus ou moins difficile /dangereux que l'Atlantique par les alizés?
Je laisse çà aux spécialistes...et puis l'AG2R , elle traverse la mare aux harengs, oui ou non?

Sinon , c'est vrai que un seul bateau HS sur 5 ce n'est pas une statistique , mais ce qui était intéressant c'est que les trois premiers à arriver étaient des bateaux taillés pour le tour du monde par les 3 caps (Jules verne , record solo... au cours desquels deux ont d'ailleurs cassé pas mal de bois , la notable exception étant Joyon , plus hauturier que régatier, qui s'était fait un devoir de n'accepter à son bord que le minimum de sophistications, et après mûre réflexion et essais poussés)

Qui peut le plus peut le moins et s'il y avait encore eu une jauge spéciale pour les transat 60 pieds , disparue faute de sponsors, on aurait encore eu des casses spectaculaires, malgré une météo musclée parfois , mais pas dantesque , aux dires même de Cammas dont le principal problème a été (comme tabarly en 1976 ) de gérer en solo un bateau prévu pour 10 costauds, ce qu'il a très bien su faire et qui mérite un coup de chapeau...

yl75
Chef de quart aimable
Messages : 216
Inscription : 30 oct. 2008, 10:24

Re: Route du Rhum 2010

Message par yl75 » 15 nov. 2010, 08:52

Joli doublement de JP Dick par Guillemot sur la fin !

Note : sur le tracker, on peut bien de rendre compte de ce doublement en faisant glisser le triangle d'avancement de la course en arrière, il fallait vraiment que JP Dick soit dans un trou de zef !

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/