2 premières sorties en Laser... et la suite

Grandes courses et petites ballades…
Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

2 premières sorties en Laser... et la suite

Message par wphantom » 25 mai 2015, 22:36

Bonsoir,

Je me remets lentement à la voile , je découvre un peu le dériveur léger sur le plan d'eau de Condé sur l'escaut... dans le nooooord... :mrgreen:

Comme ce club a plein de bateaux et qu'à force de lire le forum, je me suis dit qu'il me fallait essayer le laser...

Donc la semaine dernière, j'ai fait ma première sortie sur un des lasers. Il est avec une voile standard. La coque est... pas toute jeune, quelques brins de ci, de là mais il flotte :) il est gréé de manière très basique sans kit xd avec juste une poulie winch neuve pour la voile. Pas de palan pour le cunningham, le hale bas est le palan basique un peu d'époque, le coinceur pour la bordure et celui pour le bout de descente du safran sont fatiqués (du coup nécéssité de faire une demi clé pour sécuriser le truc ce qui n'est pas du tout pratique si on veut ajuster la bordure en navigation).


Première Nav la semaine dernière. Pour mémoire j'ai très peu d'expérience en dériveur léger et c'est ma toute première fois en laser :-). Heureusement c'était du tout petit temps avec quelques petites risées (probablement jusqu'à 6 noeuds grand maximum et encore) et parfois pétole. Cela a été une très bonne expérience pour la première fois, et cela m'a permis de me familiariser avec la stabilité du bateau que je ne croyais pas si bonne. J'ai du coup un peu tenter de travailler les réglages en particulier cunningham et bordure pour tenter de rentabiliser le moindre souffle. virements, empannages, le tout en très grande douceur... la sangle de rappel m'a été utile pendant.... disons 15 secondes en 2h de nav sinon mes 90 kg tenaient sans problème l'assiette en me penchant un poil en arrière. Rien de bien excitant mais je me suis tout de même fait plaisir... c'est dingue comme ce bateau avance avec le moindre souffle, un gars du club était dehors comme chaque week-end seul sur une lourde caravelle en polyester... ben forcément il était loin derrière :)

2ème Nav en laser ce jour : En arrivant au club, il me semblait qu'il y avait un poil plus de vent que la dernière fois. Je me suis dit que j'allais enfin pouvoir sortir un peu mes fesses du bateau... Je grée en étarquant pas mal la bordure et le cunningham par prudence et en me disant que j'ajusterai en fonction des conditions au milieu du plan d'eau. La plage de départ est très abritée (renfoncée avec des arbres autour) du coup on sort en toute douceur... Une fois éloignée des berges je constate qu'effectivement, c'est autre chose :mrgreen: Cette fois-ci la sangle va servir. Et le vent est monté progressivement. Rien d'extraordinaire probablement pour vous autres habitués du laser mais bien assez pour moi aujourd'hui. D'après le gars du club un bon force 3 avec probablement entre 8 et 10 noeuds de vents selon les moments, mais étant donné la taille du plan d'eau pas de vagues.
Au départ j'avais tendance à pas trop remonter au près et pas trop forcer mais je me suis un peu détendu. Les premiers virements ont été "brouillons", pas très fluides avec un problème probablement sur la tenue de mon stick qui me compliquait la vie pour embraquer rapidement l'écoute. J'ai tenté 2-3 empannages sur des endroits du plan d'eau un peu plus abrités. Quelle joie de découvrir la blaque de l'écoute qui se coince au coin arrière du bateau... Je me suis fais avoir 2 fois sans plouf car dans une zone abritée. Bref il va falloir trouver la bonne manip pour éviter ce problème ? Comment faites-vous ?

Au bout d'une bonne demi-heure le vent était bien monté, je prenais confiance, je commençait à vouloir bien remonter le vent, tentais d'être le plus efficace possible au rappel pour tenter de maintenir l'assiette. Parfois je n'y arrivais pas du coup je loffais un peu tout en choquant mon écoute... Sauf que là, à plusieurs prise pour une raison qui n'est pas très claire pour moi (peut être que je n'ai pas été très fin sur mon chocage ou mon lof) je me suis trouvé brutalement déventé et donc en contre-gîte essayant de me remonter à bord, bateau qui stoppe.... bref panique. Deux fois j'ai réussi à me remettre à plat et ensuite repartir. Mais la troisième fois.... :gb désallage plouf... (bein pas réussi à avoir le reflex pour enjamber le bord de suite, ca à l'air simple quand on voit les vidéo sur youtube.... mais en vrai....)

Une fois barbotant dans l'eau, ma dérive c'était barrée, en tout cas est trop sortie de son logement pour pouvoir l'attraper (heureusement elle était tout de meme attachée avec un sandow autour du mat). donc je vais la repousser par le cockpit mais elle ne tenait pas en place... Est-ce que quelqu'un sait si c'est normal ? Si ce n'est pas normal qu'est-ce qui fait défaut dans ce cas ? (la dérive pas mal abimée sur le bord arrière avec même une réparation au gaffer :shock:

Je me suis démerdé avec le rabe du bout de cunningham pour m'arrange à la faire tenir dans le puit. Première tentative de ressalage, le bateau se redresse mais de suite redéssale avec l'écoute que j'avais bien pris la précaution de choqer mais elle s'est coincée avec la barre et le stick. 2nde tentative, le bateau se redresse, j'essaie de remonter mais replouf :gb
3ème tentative, je réfléchis (pas trop tôt ;), j'essaie de mettre le bout du bateau au vent avec difficulté car le bout de mat était un peu planté dans la vase. La je me pends à la derrive, le bateau se redresse très lentement. Avant de me hisser à bord je vérifie bien que je suis toujours bout au vent... Et hop je remonte à bord. un peu de ménage, j'essaie d'étarquer plus ma bordure, mon cunningham (pas simple sans palan) et me voilà reparti.

J'ai repris ma nav et travaillé mon rappel et mes virements. J'ai tenté d'être plus attentif et lorsque j'avais du mal à garder l'assiette, j'ai décidé de loffer seulement et doucement pour gérer la puissance avec l'écoute bordée à fond (poulies au contact à l'arrière). Du coup je n'ai pas eu de soucis. Par contre j'ai trouvé que malgré mon poids honorable (env 90kg mais pas très grand, 1.72m), j'avais beaucoup de mal à maintenir le bateau plat et du coup il avait une furieuse tendance à vouloir loffer. J'ai tenté de sortir au maximum mes fesses et de me mettre vraiment horizontal pour un couple de rappel maxi mais cela ne suffisait pas... Probablement que ma technique n'est pas optimale. peut-être aussi que la voie était aussi un peu trop creuse mais j'ai eu du mal étarquer plus la bordure (avec ce foutu coinceur de m***e, pas facile de le faire en tenant son bateau au vent quand ca souffle un peu). Idem pour le cunningham, sans palan, j'ai beau m'être fait une anse pour pouvoir tirer dessus, pas simple...
Par contre les virements se sont un peu améliorés avec parfois une vrai bascule pour repartir (j'avais pas mal regardé de vidéos là dessus). J'ai retenté 2 empannages en condition plus ventue mais en essayant d'embraquer l'écoute au moment du passage de la baume mais c'est pas simple de tout en tenant la barre... J'ai tout de même évité le coinçage de l'écoute et suis donc resté sec :gfgf

Au final au bout d'1h45 de navigation j'avais les abdos en compote j'ai décidé de rentrer, arrivée en douceur puisque la plage est bien abritée (avec des phénomènes de vents un peu bizarres mais bon au moins on n'arrive calmement).

Voilà le récit d'une première expérience pour un néophite du dériveur léger (surtout une expérience d'habitable). Fort de cette expérience, je vais me replonger sur les différents posts du forum pour tenter de comprendre ce que j'ai vécu et tenter de progresser lors de la prochaine nav. Mais franchement le laser c'est vraiment fun ! cela m'a bien plu !

Je suis preneurs de tout conseil pour arriver à dompter la bête 8-) !

Bonne soirée à tous :lii
Sylvain

ps : désolé pour les fautes d'orthographe... il doit y en rester pas mal mais mes paupières tombent.
Dernière modification par wphantom le 13 juin 2015, 22:49, modifié 1 fois.


Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Avatar de l’utilisateur
pi.r
Albatros en esquif
Messages : 1378
Inscription : 24 oct. 2008, 16:28
Localisation : "cassoulet" Occitanie

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par pi.r » 26 mai 2015, 21:32

beau récits... tu as sur le site de l'afl un document pas mal fait sur la conduite du laser. et peut être que lasero te dira ses secrets de nav'... 8-) ...

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Caphornier intergalactique
Messages : 11871
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par olivier81 » 26 mai 2015, 21:53

salut,de mon coté,après 29 ans de laser,ben de temps en temps je suis comme toi et finis au bouillon sauf qu'à l'époque je pesais 50/55 KG et que maintenant c'est 60/65 kg selon la fréquence des apéros grotambourg :lkj :lkj
bref avec 90 kilos,tu devrais tenir sans soucis en gréement standard,j'y arrive sans gros soucis jusqu'à 4 BF avec une voile archi creuse d'ailleurs bientôt en fin de vie (le point de bordure va lâcher)si ça force plus,j'ai des voiles radial et 4.7 (enfin équivalent de l'époque)qui vienent à point sans avoir à changer de bas de mât,mais totalement hors jauge :mrgreen: :mrgreen:
tant que tu ne fais pas de régate,tout est permis pour améliorer les réglages,dont principalement le hale bas,au lieu du 3 brins,j'ai depuis tout ce temps un 6 brins qui est pas trop mal mais permet de tirer un peut plus dessus ;) ;)
maintenant si tu veut pouvoir tout régler en navigation,pas le choix que de passer par des packs qui sont pour moi un peut chers because je préfère investir sur mes cinquos :mrgreen: :mrgreen:
et pour le coup de l'écoute qui vient se bloquer dans le tableau arrière,soit faut reborder la voile méchament,soit accompagner la patte d'oie pour qu'elle n'y ailles pas ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par wphantom » 26 mai 2015, 22:51

olivier81 a écrit : bref avec 90 kilos,tu devrais tenir sans soucis en gréement standard,j'y arrive sans gros soucis jusqu'à 4 BF avec une voile archi creuse d'ailleurs bientôt en fin de vie
c'est un peu ce que je me suis dit, qu'avec mon poids... ca devrait le faire. Apparement en regardant les relevés de vents sur lille et sur une autre ville en Belgique, il se peut bien que le vent ait été supérieur à 10 noeuds sur le plan d'eau (12-14 noeuds pas exclu).

Mais bon étant donné que je suis un néophyte en laser (et quasi en voile légère), j'imagine que ma technique de rappel n'est pas optimale. j'ai pourtant essayé d'avoir les fesses au maximum à l'extérieur et vraiment me pendre sur les pieds avec le corps droit... Je peux dire que mes abdos ne cesse de me rappeler cet effort aujourd'hui :-)

Ma seconde hypothèse est que je n'ai pas réussi à étarquer assez mon cunningham et ma bordure. J'ai relu divers messages mais il est clair que mon oeillet de cunningham n'était pas descendu jusqu'à la bomme. De même je pense que ma bordure n'était pas assez étarquée, j'ai trouvé que la voile gardait beaucoup de creux. Ce qui me fait croire à cette hypothèse c'est qu'après mon déssalage j'ai essayer de réétarquer ces deux points et j'ai vraiment eu l'impression que je maitrisait mieux mon assiette après même si cela n'était pas top encore.

Ce n'est pas mon bateau don cje vais pas investir dans un kit mais je peux voir déjà au niveau du club s'ils ont pas quelques poulies pour améliorer un peu les choses (mon objectif n'est pas la régate).

En l'état actuel des choses c'est pas optimal. Voilà comment c'est "cablé" :
Bordure : bout attaché sur l'oeillet de la voile passage dans le pontet en bout de bome et i court le long de la bome pour passer dans un coinceur (usé ce que ne simplifie pas les chose). Donc le tirage n'est pas du tout efficace.
Cunningham : bout attaché sur la ferrure du vit-de-mulet, monte, passe dans l'oeillet de cunningham et descend jusqu'au pont pour passer dans le pontet au pied du mas et arriver dans un taquet-coinceur. Bref il faudrait au moins que je puisse faire une ou deux boucles pour faire un aller retour de bout pour etre plus efficace...

Sur la bome il y a une graduation bleue avec des noms de lieu de navigation qui sert j'imagine à avoir une repère pour la tension du cunningham... Et bien je crois que j'ai pas réussi à a atteindre le 1er tiers de la graduation.... :( pourtant j'ai tire comme un ane (j'avais fait une boucle au bout du bout, j'ai tiré comme un tarré en pourssant sur mes pieds...).


Après l'essentiel est que je me suis bien amusé, que jespère avoir un peu les mêmes conditions de vent la prochaine fois pour progresser encore... Je crois que ce laser ne sort pas beaucoup du coup le gréement est un peu dans son jus... Mais puisque j'ai décidé de le balader régulièrement, je vais voir si on peut pas trouver quelques poulies et bouts en meilleur état pour améliorer les chose :-)

En tout cas ca donne un peu envie d'investir dans un laser pour amener en vacances... mais je résiste.... :ugeek:
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Caphornier intergalactique
Messages : 11871
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par olivier81 » 26 mai 2015, 23:56

quand je grée mon laser,peut importe la coque car j'en ai deux en old school,donc accastillage réduit au plus simple comme à la bonne époque ;) ;)
une fois la voile sur le mât,le mât planté dans sa cheminée,je commence par étarquer le cunningham,ensuite je m'occuppe de la bordure que j'étarque plus où moins selon le vent et enfin le hale bas idem ;) ;)
pendant la navigation sauf arrêt buvette où clope,je ne touche à rien sauf le hale bas que je tends où détends ;) ;)
tiens,une petite photo en nav à 3 beaufort et claques à 4 avec ma fameuse voile sac à patate que j'ai acheté 100 francs au CNCM (centre nautique de crozon morgat) en 1986 tellement usée qu'on dirais de la toile à spi :o :o
donc plus creuse que ça,difficile pour une voile d'origine laser ;) ;)
comme dit plus haut,lors de cette navigation,le point de bordure à commencé à lâcher,mais à tenu le choc :mrgreen: :mrgreen:
sans investir dans les pack,environ 500 roros,tu peux t'en sortir en navigation ;) ;)
au passage vu ton poids tu devrais pouvoir tenir un contender,un gros poil plus méchant :mrgreen: :mrgreen:
Pièces jointes
215529_4013208607442_407765407_n.jpg
215529_4013208607442_407765407_n.jpg (65.84 Kio) Consulté 1653 fois
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par wphantom » 27 mai 2015, 08:14

olivier81 a écrit : une fois la voile sur le mât,le mât planté dans sa cheminée,je commence par étarquer le cunningham,ensuite je m'occuppe de la bordure que j'étarque plus où moins selon le vent et enfin le hale bas idem ;) ;)
pendant la navigation sauf arrêt buvette où clope,je ne touche à rien sauf le hale bas que je tends où détends ;) ;)
Oui c'est ce que j'aurais du faire... En fait sur la plage de départ très abritée je ne me suis pas rendu compte du vent :) d'autant plus qu'il est monté ensuite. J'avais juste un peu plus étarqué la bordure et le cunningham que la dernière fois (ou là c'était très léger et où j'ai pu ajuster en nav).

donc plus creuse que ça,difficile pour une voile d'origine laser ;) ;)
La mienne j'ai du mal à estimer mais elle m'a semblé bien creuse aussi mais j'imagine que je devais encore pouvoir souquer plus la bordure et le cunningham (faut que je trouve la technique mais c'est sûr qu'à terre cela serait plus facile)

sans investir dans les pack,environ 500 roros,tu peux t'en sortir en navigation ;) ;)
of course !mais je me dis qu'un petit renvoi aiderait pour souquer plus efficacement (autre paramètre, le bout du cunningham à l'air d'avoir pas mal vécu et est très rêche... ca doit pas aider).
au passage vu ton poids tu devrais pouvoir tenir un contender,un gros poil plus méchant :mrgreen: :mrgreen:
Je en connais pas.... Je viens de jeter un oeil sur gogole image... C'est beau !!! :ugeek: mais là, tout de suit, au trapèze avec l'écoute et le stick.... je sais pas, je le sens pas trop :gb (ma seule expérience de trapèze sur un 470 lors d'un bon coup de vent s'est soldée par 2 côtes pliées).

Et le laser, c'est quand même super pratique, en 10 minutes tout est prêt ,léger et fun... Reste plus qu'à bosser un peu :) mais là je vais devoir patienter 3 semaines pour y retourner...

Sylvain
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par wphantom » 29 mai 2015, 14:01

pi.r a écrit :beau récits... tu as sur le site de l'afl un document pas mal fait sur la conduite du laser. et peut être que lasero te dira ses secrets de nav'... 8-) ...
uops, je n'avais pas vu ton message l'autre jour... Oui j'ai pas mal fouillé sur le site de l'afl... j'ai trouvé des choses, je continue mes lectures :mrgreen: et il va falloir pratiquer surtout... Malheureusement je ne vais pas pouvoir avant mi-juin... les week-ends sont déjà pleins... il en faudrait plus :lkj

D'ailleurs, je vois que tu as un topper... j'en ai vu un pas cher au vacances de paques qui il me semble paraissait en bon état je l'ai vu en vrai mais pas longtemps et sans m'être renseigné auparavant. Comment tu trouve ce bateau par rapport au laser ? J'ai bien compris que ce n'est pas forcément à conseiller en france si on veut régater mais comme un bateau loisir ?

Sylvain
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Avatar de l’utilisateur
pi.r
Albatros en esquif
Messages : 1378
Inscription : 24 oct. 2008, 16:28
Localisation : "cassoulet" Occitanie

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par pi.r » 29 mai 2015, 15:53

wphantom a écrit : Comment tu trouve ce bateau par rapport au laser ? J'ai bien compris que ce n'est pas forcément à conseiller en france si on veut régater mais comme un bateau loisir ?
vaste question ! je n'ai du navigué que 2 ou 3 fois en laser il était "tout pourri" et c’était au tout début de mon apprentissage, donc difficile pour moi de comparer dans le domaine navigation. par contre dans le domaine économique oui. et là il n'y a pas photo : pour un peu plus de 2000 euros tu as un bateau quasi neuf(issu d'un championnat du monde). pour 500,800 euros un bateau complet et en bon état qui permet en plus du loisir de participer aux régates locales et de ligue. pour le même prix je te laisse découvrir ce que tu as en Laser ....

maintenant c'est un bateau bien conçu et abouti mais qui s'adresse a des gabarits "medium" 1.75 et 70 kg me semble les limites superieurs.

bref comme a dit Laserologue: "c'est un vrai bateau, c'est le laser du pauvre " et je souscrit parfaitement à cela !

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser

Message par wphantom » 01 juin 2015, 14:41

pi.r a écrit :pour 500,800 euros un bateau complet et en bon état qui permet en plus du loisir de participer aux régates locales et de ligue. pour le même prix je te laisse découvrir ce que tu as en Laser ....
Oui de ce point de vue. EN l'occurence celui que j'ai vu il y a quelque temps était à vil prix.

Je ne le connaissait pas et j'étais pas encore dans l'optique d'investir sur ce genre de bateau... Mais il m'a semblé sain au niveau de la coque (rigidité, état) et mat/bome (pas l'air tordu, je n'ai pas vu de fissures). Je n'ai pas vu la voile mais le propriétaire a dit qu'elle était dans un état moyen, bien pour du loisir mais sans plus. apparement il était pas jeune le propriétaire ne connaissait plus la date exacte et il n'y avait pas de plaque.

Il en demandait 250 euros... :shock: j'ai trouvé que c'était assez sympa comme concept car facilement car toppable. C'est une peu quite à cette rencontre que je me suis dit qu'il fallait que j'essaie le laser :) apparement d'après mon père il aurai trouvé acquéreur (ce qui n'est pas étonnant)

maintenant c'est un bateau bien conçu et abouti mais qui s'adresse a des gabarits "medium" 1.75 et 70 kg me semble les limites superieurs.
c'est un peu là le problème... 90kg... ça va faire beaucoup. Mais je me dis que si un de mes enfant se prend au jeu... ca pourrait être une solution d'avoir 2 dériveur solo (genre un laser et un topper si bonne occase)... Bon on en est pas là.
bref comme a dit Laserologue: "c'est un vrai bateau, c'est le laser du pauvre " et je souscrit parfaitement à cela !
oui j'avais vu cette phrase de Lasérologue qui me paraissait déjà un bon compliment. J'ai pas mal regardé aussi récemment, la classe topper semble super active chez les grands bretons pour les jeunes avec pas mal de bateaux d'occase...

Merci pour ta réponse, je regarderais de manière plus informée une prochaine opportunité comme celle là...

Sylvain
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: 2 premières sorties en Laser... et la suite

Message par wphantom » 13 juin 2015, 23:25

trois semaines plus tard... On prend les même et on recommence... J'ai ressorti le vieux laser du club... Apparement, personne ne l'utilise sauf moi :)

Météo annoncée sur windguru (qui est je crois une interpolation)... 16 noeuds, rafales à 20 noeuds... donc pour mon incroyable niveau :gfgf ca promettait de déménager... :gb

Dans les faits, je veux bien croire aux rafales à 20 noeuds car c'était de bonnes claques....

La force de base est allée décrescendo (je pense de quelque chose genre 12 noeuds diminueant en cours d'après midi). Par dessus cela des rafales vraiment franches (20 noeuds ?) au départ fréquente et assez longues, puis plus rares et plus brèves mais pas moins fortes.

Cette fois ci pour cette troisième sortie j'ai plus anticipé et j'ai, avant de partir, souqué fort ma bordure et j'ai essayé de prendre beaucoup de cunningham (autant que le permet le système en place). Départ tranquille de la plage très protégée et en suite.... :xc

Beaucoup mieux que la dernière fois sauf... dans les rafales... Pour le coup je me sentais un peu impuissant, impossible de tenir le bateau à plat au près dans les rafales en tout cas sans une action de ma part comme laisser loffer pour déventer un peu ou choquer. C'était assez impressionnant de voir arriver la rafale et sentir la voile prendre de la puissance. Bilan le bateau gîte, et donc a tendance à loffer furieusement sans que je ne puisse rien faire (ou tirer comme une mule sur le safran).et pourtant j'y allais de bon coeur avec mes 90kg au rappel le plus à l'extérieur possible...

Bref cela a été bien sportif ;)

La bonne blague c'est de luter au rappel et tout d'un coup fin de la rafale.... le bateau qui contre gîte et là il faut être rapide pour rentrer avant de finir sous l'eau... Une seule fois je n'ai pas été assez rapide et..... :gb :lol:

Après j'ai beau avoir pas mal lu dans les forums une fois dans la bête, on se souvient de rien... Du coup je redécouvre en particulier la différence d'efficacité du rappel selon qu'on est ben avancé dans le cockpit ou trop en arrière... :oops:

Par contre plus cela va plus je pense que la voile doit être un peu rincée... Je n'ai pas de point de comparaison mais dans les rafales, je me suis dit que j'étais loin d'une voile plate... Il y en a une qui à l'air bien plus récente au club faudra que je teste.


Pour donner une idée des rafales, il y avait un groupe de jeunes (genre 20-25 ans) qui venaient faire un baptême. Un gars du club en a amené 3 ou 4 avec lui sur le week-end 18.... et bien ils ont déssalé. :gb Version officielle "ils ont fait n'importe quoi quand ça a gîté un peu fort ils se sont tous mis au milieu du cockpit au lieu de rester du côté au vent... :) en tout cas ils ont bien galeré pour redresser le bateau :mrgreen:


Question de détail (si lasero traine par là il devrait pouvoir répondre) : comme suis pas encore dégouté je me dis que l'an prochain je me verrais bien me trouver un laser pour moi... Je me demandais l'âge de celui du club, j'ai essayé de trouver le n° de série de la coque mais je n'ai pas trouvé. J'ai regardé sous le pontet avant mais il n'y a rien... DU coup, ou cela peut-il être ? Il est blanc, coque blanche (d'origine)... IL est pas en super état esthétiquement parlant, la pointe a un peu morflé (une prise de quai un peu violente ?)... Coque et pont blancs... Par contre j'ai l'impression qu'il est encore très rigide sur l'assise. Le puit de mat à l'ai correct, il ne fuit pas mais li a peut être été renforcé (pas sûr, le gars du club ne sait pas il a été acheté comme cela d'occase). Deux trapes de visite ont été monté de chaque côté du puit de dérive. Il prend un peu d'eau en navigation (je dirais à la louche 2-3l sur l'après midi. Du coup j'aimerais en gros estimer l'âge de la bête. Ou peut se trouver le n° de coque ?


EN tout cas je m'accroche et je me marre bien. Malheureusement je ne peux pas aller demain à la régate amicale du club... ca m'aurait fait marrer même si à priori il n'y aura beaucoup de vent
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/