60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Grandes courses et petites ballades…
Avatar de l’utilisateur
Tiketitan
Ancien modérateur
Messages : 289
Inscription : 16 oct. 2008, 21:18
Contact :

60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Tiketitan » 11 nov. 2008, 10:27

Je relance ce que j'avais fait sur CafeVoile au mois d'avril, mais qui est plus que jamais d'actualité :
Tiketitan a écrit :Le Vendée Globe s'annonce d'ores et déjà comme une édition exceptionnelle avec 20 nouveaux bateaux, mais .....les bateaux coutent de plus en plus cher : 2,5 millions d'euros de construction + 1million d'euro par année de sponsoring pour les plus grosses équipes, ils passent de plus en plus de temps en chantier et semblent moins fiables que par le passé, les mâts tombent à la pelle, bien entendu, on est encore loin de l'hécatombe du Rhum 2002 en ORMA, mais que pensez vous de cette situation?

Est ce qu'on ne s'oriente pas vers le même phénomène que l'ORMA avec une course qui attire de nouveaux sponsors (comme le Rhum 2002), une augmentation des budgets, une recherche de la performance à tout prix, beaucoup de sponsors décus par les retours médias, et finalement une classe qui décline?
Est ce que l'IMOCA devrait réglementer certains points pour éviter que les budgets continuent à flamber?
Pitou a écrit :Je crois que tu soulèves une question très pertinente, en effet, il y a beaucoup de monde qui pense que l'IMOCA part un peu en vrille, et que ca risque de faire la meme chose qu'avec l'Orma.
Je me souviens d'une discussion que j'ai eue avec un responsable technique d'une écurie pour laquelle je bossais l'année dernière et qui disait que ce qui était le plus dangereux pour la perenite d'une classe c'était les écarts de budgets, qui induisent une course a l'armement et des grosses différences de préparation/technologie, ainsi que le nombre de participants, car ceux de milieu et fin de tableaux n'auront pas les retombées médiatiques espérées, comme tu le dit si bien.
C'est triste parce que justement, c'est ce qui rend cette classe si géniale,le cote Open de la jauge, et le nombre de concurrents ...
Je pense que la classe IMOCA restera quand même en vie pendant un certain temps, car elle est dans la logique de l'évolution de la course au large, tout en respectant le cote "sécurité".
Le Vendee globe permettra d'y voir plus clair en tout cas.
Wait and ... sea !!!
TNZ a écrit :Je partage également ces interrogations et il me semble évident qu'il y aura de grosses déceptions au VG, autant du coté des skippers que des partenaires.

Ce qui est assez étrange c'est que manifestement (mais peut etre que je me trompe, je suis loin de tout ca...) beaucoup de personnes sont conscientes que l'évolution de cette classe peut etre dangereuse...mais aucune mesure importantes sont prises pour stopper tout ca. Les dématages de ces derniers mois sont pourtant alertant, je trouve.
Barjototo a écrit :Oui, inquiétant.. mais malheureusement, c'est un peu du réchauffé cette situation. on est toujours sur le meme schema avec l'homme.. :

L'homme crée un super truc.. un autre homme veux l'améliorer.. (parce que faut pas déconner, il est plus intelligent que lui...) :D , puis d'autres poussent le joujou a l'extrême de la performance, perdant en passant de la robustesse (et en implemantant une fonction bizarre et inutile qu'est le design..) .. puis il va trop loin dans cette quete de perfection... et le joujou perds toute credibilité.. car il ne rempli meme plus la fonction premiere a laquelle il etait destiné.. mince faut recréer un nouveau joujou.. :lol: ( si possible mieux que le dernier )
On est fait comme ça j'en ai bien peur.. ca a des avantages.. pour les avancés techniques.. mais c'est vrai que ce serait dommage de griller cette magnifique classe imoca.. mais c'est pas entre nos mains..
oli a écrit :La remarque de Tiketitan me semble pleine de bon sens. J'ajoute une question : si vous étiez un décideur haut placé à l'Imoca, que préconiseriez vous (très concrètement) pour rétablir le tir ?
Pitou a écrit :Une solution ?
Je pense que celle qui est évoquée le plus fréquemment serait une bonne chose : Limiter les budgets ?
mais comment l'appliquer ?

Sinon, offrir plus de visibilité au sponsor et au bateau, faire l'équivalent d'une oops cup chez nous, ou les gens se déplaceraient pour voir les bateaux régater entre 3 bouées.
Je me souviendrais longtemps des GP Orma a la trinite, avec un bon suivi des medias sur le port, ca rendait les choses très grisantes.
Tiketitan a écrit :Il y a pas mal de choses à faire pour limiter les couts, les memes qui ont été appliqué en ORMA mais beaucoup trop tard : exclure certains matériaux pour les mâts et le gréement dormant, limiter le nombre de voiles pour une saison, interdire ou limiter certains appendices...
Barjototo a écrit :ouai mais comment mettre ça en place.. tu decide qu'a un instant T .. tout les bateaux deja existant sont interdit de regate.. et qu'il faut les mutiler . ?
c'est pas vraiment envisageable.. meme une class comme la 40 commence a connaitre ce genre de probleme.. entre ceux du début et ceux de maintenant qui ont optimisé la jauge.. ca n'a plus rien avoir en performance.. et c'est pas trés fairplay finalement.. meme si je comprends tout a fait ..
Tiketitan a écrit :Non pas forcément, il suffit de dire dans X années (par exemple pour le prochain VG), la jauge interdit telle ou telle chose, étant donné que les grosses équipes changent de bateaux tous les 4 ans, ca ne devrait pas poser trop de problème, surtout pour les mâts ou les quilles qui sont changées assez fréquement.
Barjototo a écrit :ouai carrément.. tu as raison..
fritasse a écrit :Et pourtant, à entendre le discours des gens de l'IMOCA... rien ne changera..
oli a écrit :Quels gens ? qui tiennent quel discours ?
fritasse a écrit :Les dirigeants de l'Imoca...
Ils tiennent le même discours que les gens de l'Orma avant le Rhum 2002...
"notre classe est la meilleure, ne limitons rien, ne bridons rien, on va se développer encore plus, il y en aura pour tout le monde..."
TNZ a écrit :Et sais-tu ce qu'en pensent les skippers ?
fritasse a écrit :Pour certains oui.
En tout cas, du côté des sponsors, je pense que les plans médias qui viendront en complément de la course sont une des solutions pour limiter les dégats...


Voile-Multicoques : le site des multis océaniques

Avatar de l’utilisateur
Ettorival
Ancien modérateur
Messages : 498
Inscription : 23 oct. 2008, 19:48
Localisation : Vannes - Lorient - Brest
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Ettorival » 11 nov. 2008, 23:23

Ahhh ! la question à 6 sous... :-)

Difficile à dire quand même... Pour l'instant la grande majorité de la flotte continue son petit bonhomme de chemin.
Reste quand même que les casse à répétition des mâts pose des questions, ainsi d'ailleurs que les "petits" soucis (pannes électriques, fuites...). Va-t-on trop loin dans l'allègement et la sophistication ?
Surtout que quoi que l'on en dise, pour l'instant la course ne s'est "que" déroulée dans le golfe de Gascogne. Et même si l'endroit est salement réputé et est véritablement traître, les grosses tempêtes de sud avec 60 noeuds de vent et des creux de 10 mètres vont être dur à affronter (même si comme vous le dite on est au portant à ce moment là). Beaucoup ont eu des soucis de mâts en entrant dans le sud. Et Groupama a fini par lâcher au niveau de la Nouvelle Zelande.
Bref nous ferons le bilan à la fin. Mais reste une chose sûre. Les budgets ont flambé, comme pour l'ORMA à l'époque. espérons que ce ne soit pas le début de la fin... (certains sponsors ont déjà annoncé leur retrait).
Besoin de mer...
(également un merveilleux livre de Hervé Hamon)

Avatar de l’utilisateur
TNZ
Ancien modérateur
Messages : 389
Inscription : 18 oct. 2008, 18:07
Localisation : Rio de Janeiro
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par TNZ » 16 nov. 2008, 10:23

Ettorival a écrit :espérons que ce ne soit pas le début de la fin... (certains sponsors ont déjà annoncé leur retrait).
==> Lesquels ? J'ai pas trop suivi depuis 10 jours...
Découvrez la vie d'un jeune à l'étranger sur TravelSteph.com
Je vends du matériel de voile, contactez moi !

Avatar de l’utilisateur
Barjototo
Fondateur vénéré
Messages : 1766
Inscription : 15 oct. 2008, 13:49
Localisation : Rennes, Saint Malo
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Barjototo » 16 nov. 2008, 11:42

Et ce sera tout à fait normal que certains quitte le navire aprés ce VG... la chasse au sponsor va se durcir un peu,.. il ne faudra pas forcément y voir un probleme avec la voile en général.. et l'imoca en particulier.. mais bien une frilosité des entreprises a limiter les frais en ces temps perturbé..
Quand les mouettes ont pieds.., c'est qu'il est temps de virer..

Avatar de l’utilisateur
TNZ
Ancien modérateur
Messages : 389
Inscription : 18 oct. 2008, 18:07
Localisation : Rio de Janeiro
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par TNZ » 16 nov. 2008, 14:27

Ce n'est pas si certain, lire cet article.
Découvrez la vie d'un jeune à l'étranger sur TravelSteph.com
Je vends du matériel de voile, contactez moi !

Avatar de l’utilisateur
Ettorival
Ancien modérateur
Messages : 498
Inscription : 23 oct. 2008, 19:48
Localisation : Vannes - Lorient - Brest
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Ettorival » 08 janv. 2009, 10:30

Bon... ce sujet est en train de prendre toute sa pertinence.
Les questions vont fuser ; et il faut bien avouer que l'hécatombe (je pense que l'on peut utiliser ce mot maintenant) de cette édition du VG risque de lancer un sacré débat sur la fiabilité de ces bateaux et de leurs appendices.
Avec deux solutions : celle de la sagesse ou l'on sécurise en "bridant" et en essayant de maîtriser les coûts au mieux ou celle de la surenchère ou chacun bosse dans son coin pour devenir plus performant tout en essayant de gagner en fiabilité avec un risque énorme d'envolée des budgets ; et là c'est le syndrome ORMA qui apparaît.

Bref de sacrés choix en perspective...
Besoin de mer...
(également un merveilleux livre de Hervé Hamon)

Avatar de l’utilisateur
Barjototo
Fondateur vénéré
Messages : 1766
Inscription : 15 oct. 2008, 13:49
Localisation : Rennes, Saint Malo
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Barjototo » 08 janv. 2009, 11:34

ils avaient prévu déja quelques mesures aprés VG nan ?
qu'ils ne pouvaient mettre en oeuvre avant.. les bateaux étant tous en préparation..
Quand les mouettes ont pieds.., c'est qu'il est temps de virer..

Avatar de l’utilisateur
Thierry
Chef de quart aimable
Messages : 228
Inscription : 23 oct. 2008, 21:00
Localisation : Lille, Ile aux Moines
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Thierry » 08 janv. 2009, 17:11

Attention de ne pas tomber dans le syndrome: "il y a un soucis je legifère et je réfléchit aprés" si cher à certain....

Réfléchir est nécessaire et faire un bilan sérieux. Le gros avantage des Imoca sur les Orma est que (en général) quand ça casse le bateau peut être sauvé, puisque ce sont surtout des problèmes de mat qui sont arrivés.

L'accident d'Elies est certes spectaculaire mais heureusement assez rare et si son bateau est perdu c'est surtout dû à la difficulté de mettre en place rapidement les moyens pour aller le chercher.

Le naufrage de Le Cam est dû à un choc sur la quille et ça on ne pourra jamais éviter ce type de risque.

Le reste ce sont en grande majorité des dématages. La recherche de la performance poids des espars est certainement en cause ainsi que les questions de production des ces mêmes mats. Rien qui ne peut se résoudre sans qq bonnes études.

Après on empêchera jamais une pièce de lâcher même si elle a été bien calculée...

Avatar de l’utilisateur
Barjototo
Fondateur vénéré
Messages : 1766
Inscription : 15 oct. 2008, 13:49
Localisation : Rennes, Saint Malo
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Barjototo » 08 janv. 2009, 17:24

6 dematages.. c'est trop tout de meme.. l'axe de recherche est encore de ce coté là...
et du coté des safrans tout de meme...

mais effectivement sur les 16 abandons.. beaucoup de coups du sort.. les conditions dans l'indien et le pacifique furent rudes.. il faut y penser.. mais quand ne le sont elle pas ? ..
Quand les mouettes ont pieds.., c'est qu'il est temps de virer..

Avatar de l’utilisateur
Tiketitan
Ancien modérateur
Messages : 289
Inscription : 16 oct. 2008, 21:18
Contact :

Re: 60' IMOCA vers la même surenchère que les ORMA?

Message par Tiketitan » 08 janv. 2009, 19:32

Thierry a écrit : Réfléchir est nécessaire et faire un bilan sérieux. Le gros avantage des Imoca sur les Orma est que (en général) quand ça casse le bateau peut être sauvé, puisque ce sont surtout des problèmes de mat qui sont arrivés.
Il y a eu moins de perte en bateaux sur le Rhum 2002 que sur ce VG, même chaviré un tri est facilement remorquable, sur le Rhum 2002, seul le tri de Peyron n'avait pas été sauvé.
Il n'y a pas de grosses différences, un bateau cassé c'est plusieurs mois de chantier derrière dans les deux cas
Voile-Multicoques : le site des multis océaniques

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/