M’enregistrer

[5o5] Chantier inconnu numero inconnu

Remises en états ou optimisations complètes
Navigateur sans sextant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 236
Inscription: Mar 7 Mar 2017, 19:00
Ville et département: La Turballe

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar ArthurR44 » Mar 8 Jan 2019, 19:55

jpnono a écrit:Voilà la construction Fischer:
Image
Image
Image

ou l'on voit que le support d'étai est totalement indépendant de l'avaleur, ce qui a mon sens est la solution, là ce n'est pas très lourd la pièce est en carbone



Merci ! on est pas loin de la solution trouvé ce weekend grace a gaston devant le bateau:) mais il faut attendre des jours meilleurs pour stratifier :D


pense a te presenter dans l'équipage ;)
Liste de mes bateaux :
  • 5O5 «Karaboudjan» (1985) - chantier : Parker
  • 5O5 «DUCK DE BRETAGNE» (1985) - chantier : Fountaine Pajot
  • 420 (1974)
  • 5O5 «Rhum 0,5» (1973) - chantier : Parker
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4599
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Mourenx Pyrénées Atalntiques

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar gaston » Mer 9 Jan 2019, 00:08

merci jpnono...
photos interessantes... mais je ne pense pas que le renfort droit en carbone soit vraiment indépendant de l'avaleur... au final il y a du y avoir collage du tube sur la partie en "façade" comme ils ont bien collé le tube sur le coté pour solidariser avec la coque... et le dessus d'avaleur est certainement collé sur le dessus de la barre carbone... ç'est que ça tire énormement à cette endroit et une simple barre en u, même en carbone, je pense que ça ne suffira pas sans lien avec toute la partie proue.... ;)

sinon, effectivement, c'est trés léger...

Beaucoup de Fischer construit sur ce modèle ????
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Goog» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 11198
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar olivier81 » Mer 9 Jan 2019, 00:18

pour faire cette pièce en carbone,pas mal de boulot;et la reprendre sur du polyester est ce que ça tiendra :?: :?:
du tube alu serait aussi bien,et s'il faut le cintrer un plombier peut le faire sans soucis ;) ;)
fixer une pièce carbone pour installer des taquets est une chose;là on est sur la structure avec la charge du gréement;ptêtre pas mélanger les torchons et les serviettes ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4599
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Mourenx Pyrénées Atalntiques

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar gaston » Mer 9 Jan 2019, 00:21

ArthurR44 a écrit: on est pas loin de la solution trouvé ce weekend grace a gaston devant le bateau:) mais il faut attendre des jours meilleurs pour stratifier :D


effectivement, je suis allé me balader du côté de La Turbale... et j'ai vu le bestiau avec mes yeux dessus....

Construction sandwich bien costaud... sans aucun omégas sous le dessus de pont... caisson bien rigide et dessus de puits bien large avec de quoi poser dessus tout ce qu'il faut.... ça sera pas un bateau de champion du monde tout en carbone poids léger... mais pour la balade loisir bien sportive, pas de probléme... faudra juste changer la mise à l'eau qui est sur le modéle mise à l'eau de Ponant.... avec des patins là où qu'il faut pas pour un cinquo...

solution adoptée... ouvrir un peu plus le dessus de pont pour travailler propre par l'extérieur avec assez de place pour passer les mains... la fermeture demandera de poser un renfort intérieur au final... mais c'est tout à fait envisageable... et ça renforcera pour le tirage...

Arthur travail en extérieur... mais il a un Hangar abrité du côté de St Nazaire pour faire le boulot de stratification à l'abri... faudra juste attendre des température plus adaptées.... du coup, j'irai donner la main si besoin... ;)

rencontre bien sympatique avec le reste de sa famille... et j'ai repéré en même temps le coin de nav du côté de Piriac... y'a de quoi faire en bretagne... :lol
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Goog» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Poids matossable
Messages: 8
Inscription: Mar 8 Jan 2019, 19:09
Ville et département: PONTAMAFREY-MONTPASCAL

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar jpnono » Jeu 10 Jan 2019, 17:34

gaston a écrit:merci jpnono...
photos interessantes... mais je ne pense pas que le renfort droit en carbone soit vraiment indépendant de l'avaleur... au final il y a du y avoir collage du tube sur la partie en "façade" comme ils ont bien collé le tube sur le coté pour solidariser avec la coque... et le dessus d'avaleur est certainement collé sur le dessus de la barre carbone... ç'est que ça tire énormement à cette endroit et une simple barre en u, même en carbone, je pense que ça ne suffira pas sans lien avec toute la partie proue.... ;)

sinon, effectivement, c'est trés léger...

Beaucoup de Fischer construit sur ce modèle ????


Bonjour , pour avoir assisté BoB en partie à la construction de ce Fischer (qui fût le mien un temps) je peux te dire que seule cette latte entièrement en carbone reprend les efforts de l'étai, qui soit dit en passant sont largement moins importants que sur les haubans. Evidemment la latte est stratifiée sur la coque et ensuite avec le collage du pont elle est coincée de chaque coté au niveau des listons. Après en fonction du besoin la latte carbone peut être fabriquée courbe ;)

Image

je crois bien que tous les Fischer sont fait comme ça

Caphornier intergalactique
Avatar de l’utilisateur
Messages: 11198
Inscription: Sam 26 Juin 2010, 17:32
Ville et département: réalmont 81

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar olivier81 » Jeu 10 Jan 2019, 17:59

oui,sur ton fischer c'est justifié vue que c'est une coque époxy et qu'il y à un renfort carbone tout le tour;ce qui n'est pas le cas sur le rondar de Arthur qui en plus doit être en polyester ;) ;)

ps,c'est pas celui là dont Marcel avait suivi la construction :?: :?:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!! Liste de mes bateaux :
  • Laser «black» (1978)
  • 5O5 «yaka faukon» (1978) - chantier : parker
  • Yole OK (1974) - chantier : barat
  • 5O5 «ya-za» (1974) - chantier : barat
  • Caravelle «la perle noire» (1966) - chantier : Stephan
  • Laser «white»
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4032
Inscription: Lun 23 Aoû 2010, 16:26
Ville et département: Arradon Bretagne

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar coucoudou » Jeu 10 Jan 2019, 21:01

Petit bémol.....
La tension sur la draille de foc est au moins aussi grande que sur un hauban.....
Le tube en carbone est plus fragile en flexion qu'en compression; surtout s'il est percé pour y accrocher une cadène....
FRA 8031 "Supa Pup" Arradon
Il est beau mon bateau, Il est laid ton bidet ......
Liste de mes bateaux :
  • 5O5 «Supa Pup»

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4599
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Mourenx Pyrénées Atalntiques

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar gaston » Jeu 10 Jan 2019, 22:21

merci jpnono.... j'agrandi tes photos... ça vaut le détour... une belle construction...
renfor1.jpg
renfor1.jpg (111.5 Kio) Vu 252 fois

renfor2.jpg
renfor2.jpg (126.05 Kio) Vu 252 fois

renfort3.jpg
renfort3.jpg (181.27 Kio) Vu 252 fois

renfort5.jpg
renfort5.jpg (90.18 Kio) Vu 252 fois


j'ai aussi l'impression que dessus de pont et dessus d'entrée d'avaleur sont une seul et même piéce moulée... ça rajoute encore de la résistance.... et effectivement, le tube est peu sollicité, l'essentiel du tirage étant réparti sur la liaison barre transversale, coque avec cerclage et dessus de pont qui ferme la boite.... un autre systéme que les Parker et autres modéles plus ancien... difficile de s'inspirer de ce systéme sur le Bateau d'Arthur.... ;)
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Goog» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Poids matossable
Messages: 8
Inscription: Mar 8 Jan 2019, 19:09
Ville et département: PONTAMAFREY-MONTPASCAL

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar jpnono » Ven 11 Jan 2019, 19:25

Image
effectivement l'avaleur n'est pas collé sur la latte carbone, la platine avec la vis sert à fixer une cage carbone avec réa pour renvoi de la draille/drisse de foc dans un tube étanche vers le bas de la cloison
j'ai retrouvé la photo qui va bien :
Image
il y a juste collage de l'encastrement pour la poulie d'étai
le pont :
Image
donc pont et entrée d'avaleur moulé d'une seule pièce effectivement
poulie d'étai :
Image
et pour fermer l"entrée de la poulie (boite fermée) :
Image

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2872
Inscription: Jeu 31 Mar 2011, 21:04
Ville et département: Lac du Salagou (34)

Re: [5o5]chantier inconnu numero inconnu

Messagepar Phil » Ven 11 Jan 2019, 21:26

Le tube en carbone stratifié tiendra, surtout que tube d'avaleur a l'air collé sur le fond et la coque et que l'ensemble joue le rôle d'un couple.
A profil identique, le carbone (infusion sous vide) résiste à 5 fois la traction de l'acier qui lui-même résiste à 3 fois la traction exercé sur une pièce en alu du même type.

Si on ajoute la résistance d'un collage à la résine époxy c'est, si tout est parfait, 300kg au cm2 (2 fois plus qu'à la polyester).

Si on réfléchit à ça, on se rend compte qu'une pièce carbone/époxy, même faite à peu près, sera très résistante.
Le collage sur la fibre de verre existante tiendra aussi.
Si ça s'arrache, ça cassera partout sauf sur le collage.
Liste de mes bateaux : Liste de mes clubs/plans d'eau :

PrécédenteSuivante

Retourner vers Chantiers



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité