ForumVoile.com

Les dernières réponses sur les sujets du forum

Les sujets actifs sur le forum

Les mises à jour

Assurance responsabilité civile
thierry_1404 - Lun 26 Juin 2017, 06:34
Suis à la Macif pour mon Cinquo, assuré pour environ 130€ / an. je dirai simplement, de quel année est votre bateau, quel valeur a t'il ? et surtout garder les factures. Pour ma part, suite à un dessalage (on était pas en régate), mat flambé, mon assureur m'a remboursé à hauteur de 80% mon nouveau mat, soir un peu plus de 1.000 €. Je ne pense pas que l'assurance FFV aurait géré mon problème...

>> voir le sujet sur le forum

sortie dans le golfe du morbihan
Nicolas - Lun 26 Juin 2017, 05:46
Bravo ! Les pharmaciens viennent d'Ablon :lki
C'est sur ce même bateau que CouleaPic et moi avons navigué à Logonna Daoulas en 2016.
La quête sur ces Morins 66 est un pb, j'en conviens. J'espère qu'ils n'ont rien cassé.

>> voir le sujet sur le forum

sortie dans le golfe du morbihan
coucoudou - Dim 25 Juin 2017, 21:58
CR de la Tag
Le vent fort est au programme et on part comme en 14 avec François affronter une horde de skiff quelques 4'7 ( dont un seul valable avec son équipage bien rôdé sur le bateau de l'As 4'7 ) un 420 avec des jeunes, un Europe, un Vaurien barré par un Libanais, une poignée de Laser des bateaux locaux...bref la ménagerie habituelle
A peine parti avec le groupe des skiffs on file plein planning dans les bonnes risées vers la rouge de la Roche Colas pour un tour de l'Ile aux moines,à la bouée de Pirenn, le câble d'acier de mon safran relevable cède sous la pression et il se relève .... je préfère revenir à Arradon pour aller chercher le fixe resté à la maison de Baden...terminé pour la première manche.
Je ré-équipe le cinquo avec le fixe et on part vers Port Blanc puis Berder pour retrouver et pic-niquer avec les autres
Deuxième manche toujours avec les Laser 4000 avec un départ au vent arrière sous spi et 30 secondes avant le départ donné dans le courant de la Jument à Crezic sud, ca envoit le spi asymétrique de toutes part, ça chavire, ça lofe, ça empanne ....un massacre comme on les aime
On s'en tire de justesse et on part au grand largue avec François qui bondit au trapèze à chaque risée pendant que je me cramponne à la barre dans les moutons et l'énorme clapot , on embouque la passe de port Blanc en rattrapant les divers dériveurs partis avant dont les deux 4'7 vintage armés par nos forumeurs, les skiffs continuent leurs bords en empannant et nous on va tout droit pour contourner Irus on lofe à fond et chaque risées nous fait frôler les 4000 aux équipages qui se livrent de farouches batailles sous spi
Hélas une risée plus forte (5 ) nous surprend à la pointe d'Arradon et nous revoila au tapis avec les spi de 27 m² en chalut on finira secouru par deux Zodiacs et le bateau plein d'eau devant les équipages hilares de 4'7 des années 70
C'était la deuxième manche on ne courra pas la troisième car le chavirage m'a laissé épuisé....
Le soir c'est soirée paëlla où on fera plus connaissance avec Oliv 44 et un équipage mixte de pharmaciens qui naviguent en shorts sur leur bateau accastillé comme en 1960 ! (quête avant impressionnante !)

Lendemain
le vent annoncé est beaucoup moins fort mais doit monter dans l'après midi alors le fixe est de rigueur et je me méfie
on part toujours avec le troisième groupe de Laser4000 sur une ligne hyper courte et sous spi dans le courant du chenal, sitôt partis on passe au bout de 100 m entre les deux Logoden dont le fond laisse passer à peine 3 bateaux de front on évite les accrochages avec les skiffs sous spi et on file sur Boëdic pour un tour de l'ïle d'Arz sous le soleil qui tape
On finit au près (enfin) avec un vent qui continue de monter toujours avec les derniers skiffs sur la ligne d'arrivée entre Arz et Ilur.
La seconde manche est un retour vers Arradon en passant par l'ilot des oeux, la Roche colas, encore sous spi qu'on affalera car les risées à 5 nous empêchent de lofer assez malgré les 78 Kgs de François
On termine sains et saufs devant la pointe où hier on barbotait désespérément .
le comité envoie une sixième manche mais le clapot est énorme et le vent forci à 5 encore ...je préfère rentrer je dois me faire vieux

Ce fut un bien beau week end de voile avec vent et soleil au rendez vous
Demain je démâte encore une fois pour remettre une nouvelle girouette car sous spi ça manque cruellement

88morb.JPG

>> voir le sujet sur le forum

[420] Remise à neuf 420 Lanaverre de 1968
gaston - Dim 25 Juin 2017, 20:42
Pas vraiment le parcours "classique"... plutôt une bidouille pas tip top... un mixte entre 420 et 470 quoi ;) Avec ce systéme tel qu'il est sur ta photo, le barreur va s'asseoir pile poile sur l'écoute et ça gênera la circulation du bout... ça doit être trés fluide... (d'où la poulie sur le listons et le renvoi sur le tableau arriére pour le parcours classique de 470... le barreur s'assied sans bloquer l'écoute... )

En principe, sur 420, le parcours d'écoute de spi ne se prolonge pas jusqu'au tableau arriére... Il s'arréte au niveau de la barre de chariot de gv... avec un bout continu, un taquet ouvert placé un peu en avant de la platine d'accroche des haubans, et une poulie ou filloir sur le caisson au niveau de la barre de chariot de gv... suffisant pour un petit spi...

un petit schéma (à partir d'un plan de 470... désolé j'ai pas celui de 420 sous cet angle)

parcours spi 420 sur plan 470.jpg


et la taquet ouvert MK1 (ici babord) pour coincer l'écoute qui monte vers le tangon...
racing-mk1-cl218-aluminium-babord-fd9.jpg


En rab : la vidéo école des manoeuvres avec toute une partie sous spi... pour bien voir le rôle de chacun et l'emplacement de l'accastillage... et les manips de tangon pour l'envoi et l'empannage...
NB: ils ont un autre systéme que le taquet MK1.... voir à (11 minutes 47) ... un crochet de spi ouvert en avant de la platine de hauban... là où tu devras mettre le taquet MK1 si tu adopte le truc... et un taquet coinceur plus reculé... Le taquet MK1 joue ce double rôle de crochet de spi et de coinceur...


Pour les crochets en bout d'écoute de spi, tu gardes ça pour le musée... piéce en laitons qui demande un autre crochet accroché au spi... trop lourd surtout par petit vent... un noeud de cabestan et ça tiendra aussi bien... et ça sera moins lourd à porter pour le petit spi de 420....

Pareil pour le diamétre de l'écoute... achète un bout de 5mm en pré étiré... tu enlèves la gaine pour ne garder que l'âme sur les deux derniers mètres à chaque bout, là où tu accrocheras le spi de chaque côté... ç'est largement assez solide pour tenir le spi et ça fera du poids en moins à hisser par petit vent... la partie en 5mm c'est bien pour la tenue en main de l'équipier... trop fin ça cisaille les mains, surtout quand ça souffle...

>> voir le sujet sur le forum

[420] Remise à neuf 420 Lanaverre de 1968
Pilou - Dim 25 Juin 2017, 16:37
Et j'ai gardé le plus drôle pour la fin : une fois tout remonté, les vis changées, etc., je me retrouve avec 2 bouts en trop. Si, si ! :xcc

Bien évidemment, en rangeant les bouts, au tout début, je m'étais dit que je n'aurai pas de difficulté à le regréer donc je n'avais pas noté leur position exacte. :mrgreen:
Sauf qu'en l'état, je peux naviguer sans ces 2 bouts et que - chose étrange - sur les photos initiales, on les retrouve du pont avant au tableau arrière... :shock:

420_Bout_localisation.jpg

Vu les sortes de crochet à leur extrémité, je me dis qu'ils doivent être d'origine ou pas loin...
420_Bouts.jpg

J'ai bien une hypothèse : ce serait les écoutes de spi qui viendraient compléter la drisse et le tangon de spi ?
Alors que je n'ai pas connu de spi sur ce bateau (pas depuis les années 90 en tout cas)... Et pourquoi les faire revenir dans les pontets du tableau arrière ???

Edit : le dernier sujet topissime de Gaston, valide le fait que ce soient des écoutes de spi et leur trajet classique jusqu'au tableau arrière !

>> voir le sujet sur le forum

[420] Remise à neuf 420 Lanaverre de 1968
Pilou - Dim 25 Juin 2017, 16:28
Petite mise à jour du chantier qui a quand même pas mal avancé (pas assez vite à mon goût : j'aimerais déjà être sur l'eau - prévu pour demain !! :xc ) :

420_Mat_verni.jpg

On voit que le mât est légèrement cintré sur la droite sur le bout... Comme dit Fanc'h : CCCCC.

J'ai nettoyé, poncé, mastiqué, gelcoaté et polishé la coque.
420_Coque_avant-apres.jpg

D'ailleurs, la fausse quille arrière ne bouge plus d'un poil depuis.

Et une petite vue depuis le tableau arrière ! Je n'ai pas rebaptisé le bateau suite à un première échec : la peinture avait coulé sous l'adhésif découpé (maison)... :gfe
420_Global_Arriere_fin.jpg


En retournant la coque, j'ai retrouvé un crochet qui semble avoir été cassé de longue date sous le pont avant. Le truc, c'est que je n'ai pas réussi à retrouvé son emplacement d'origine (pas d'arête vive sur le polyester pouvant évoquer l'autre bout de la cassure) et que je ne sais pas à quoi il pouvait servir... Une idée ?
420_Crochet.jpg


Un petit souci rencontré au niveau des étais : l'extrémité est un peu érodée sur une base aluminium. Initialement il y avait une sorte de scotch de guidon de vélo sur les haubans de part et d'autre des étais mais je l'ai viré pour voir ce qu'il y a en dessous. Je note là encore le fil métallique enroulé autour des haubans et passant au bout des étais. Je les ai remplacés par du sandow fin.
420_Mat_etais.jpg

>> voir le sujet sur le forum

Assurance responsabilité civile
Baaat - Dim 25 Juin 2017, 15:51
D'autant que nos coques de noix ne valent souvent que la sueur de notre front (du point de vue d'un assureur j'entends!)
Pour le bateau du voisin, c'est pas forcément la même chose!

>> voir le sujet sur le forum

Les fiches bateaux :

Nb fiches : 248 - Nb archi. : 110

Les clubs/plans d'eau

Nb fiches : 177