M’enregistrer

Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Coin des propriétaires, discussions sur des bateaux en particulier
Régulateur d'allure alerte
Messages: 79
Inscription: Dim 30 Oct 2016, 05:06
Ville et département: Arès Gironde

Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar fregate33 » Ven 6 Oct 2017, 05:59

Bonjour,

Je ne sais pas si c'est le bon endroit, mais il fallait vraiment que j'arrête de tout mettre sur le fil de ma présentation viewtopic.php?f=35&t=6161

J'ouvre ce petit sujet sur la "Mariette", le skerry que j'ai construit cette année, qui navigue depuis fin Aout et qui est à améliorer en terme d'ergonomie de gréement et diverses autres choses.

Voici ce qu'est un Skerry tel qu'il est conçu par son architecte :
Image

Mais les européens préfèrent généralement le gréer au tiers :
Image

En réalité j'ai plutôt posté sur bateaux-bois, qui correspond mieux à l'esprit voile-aviron, mais voile.com est le premier forum à m'avoir accueilli et je reviens de temps en temps donner des nouvelles, alors comme cela suscite à chaque fois des commentaires intéressants et des conseils judicieux, je me décide enfin à dédier un fil à mon petit bateau.

Petit résumé de la construction :


Collage des scarfs, on est en Février 2017
Image

Fin Mars, coup d'époxy sur les virures :
Image

Début Avril, quand un tas de planches devient un volume...

Image

... c'est bon pour le moral :mrgreen:

Image

Première quinzaine de Mai :
Image


Juillet :
Image

19 Aout :
Image

Fin Aout :
Image

Image

J'ai pas mal modifié mon Skerry par rapport au plan :


-Réhaussement du franc-bord de 3cm à la poupe à 6 à la proue, de 3cm les bancs et les volumes de flottabilité qui sont dessous.
-remplacement de la dérive sabre par une pivotante.
-ajout d'une baille à mouillage.
-ajout de deux pieds de mât pour gréer en chaloupe, cat-goélette ou appelez ça comme vous voudrez, avec deux voiles d'optimist.
-ajout de coffre étanche de rangement arrière.
-Ajout d'une pièce d'étrave et d'un étambot.
...etc...


Je reprends la dernière conversation là où je l'avais laissée ici :
viewtopic.php?f=35&t=6161&start=100


gaston a écrit:effectivement, il faut un safran bien costaud et bien fixé....

Je n'ai pas prévu le mien pour ça. Non pas qu'il soit faiblard, mais entre les ferrures et la tête du safran, il y a un important porte à faux.


gaston a écrit:... n'oublie pas les réserve de flottabilité... ça serait dommage de :gb

Il y en a d'origine, et je les ai augmentées un peu en relevant les bancs de 3cm. Cela dit, j'avoue que je ne sais absolument pas si elles sont suffisante pour autant.

Fanch-c a écrit:Fixer l'écoute à la tête de safran va entrainer des bizaretés dans la barre...

Actuellement j'ai une patte d'oie (enfin je crois que ça s'appelle comme ça) et selon les allures elle frotte sur la barre. Päs de gêne pour l'instant mais je n'ai pas encore eu l'occasion de naviguer par vent soutenu.

Fanch-c a écrit:Utiliser un "casse jambe" (barre rigide qui passe par dessus la barre) pourquoi pas.... mais tu ne pourra plus relever la barre ce qui est parfois utile dans le cockpit.


C'est vrai, et la longueur de la barre est un problème selon le nombre de personnes à bord et l'assiette de ce bateau léger. Je me positionne à l'avant du cockpit en solo, donc barre longue requise, le plus à l'arrière possible quand on est 3.
Ca s'appelle un casse jambe? une petite recherche sur Wiki donne des résultats peu probants et assez horribles :shock: :lol:
Cela aurais le mérite d'éviter que la patte d'oie, voir l'écoute, ne se mélange avec la barres et son stick quand celui-ci est clipsé. Par contre, il faudrait faire ça en inox, non?

Fanch-c a écrit:Il y a aussi les navigations en raid à plusieurs du même genre.... si tu peut et que le groupe te convient va y.... tu nous racontera.

Il va d'abord falloir m'aguerrir, mais oui ça me tenterait bien 8-)

Fanch-c a écrit:J'ai un petit doute sur le mat d'opti fait plus long et resté sans haubanage... mais ce type de voile reste un choix judicieux question facilité à l'usage et esthétique semblant traditionnelle.

fregate33 a écrit:J'ai fait des mâts pleins en pin, carrés de 58mm de section à la base, devenant ronds puis s'amincissant jusqu'à ø40mm en extrémité. Le plan prévoyait une voile à livarde de 5,1m² avec un mât de 2" de section, alors avec 58mm pour 3,6m², je ne dois pas être trop loin de la vérité. Cela dit, je n'ai jusque là navigué que par temps calme. J'avoue que j'aimerai voir si ça ne ploie pas trop quand ça souffle :|


La solidité du mat dépend aussi de la façon de naviguer (bourrin ou tranquille) ... de la réaction de la coque dans son couple de redressement donc de l'effort qu'elle produit sur le mat.... et d'un facteur chance appelé "pied de capitaine"

Fanch-c a écrit:Décidément, les expressions de marins sont savoureuses !
Le bateau est léger, donc peu d'inertie pour s'opposer aux mouvements transmis aux mâts, ça devrait être plutôt favorable à leur résistance, non?

Fanch-c a écrit:Je viens de tout relire et il me semble que certains points ...

fregate33 a écrit:Tout relire? il faut du courage !!! :lol:


Si si tout relire... ça en valais le coup car l'approche me plait..

Et tes réponses semblent en phase avec cette approche :lii

Fanch-c a écrit:Pour le moment le CP marine te convient mais je sent qu'à un moment tu voudra tâter du bois massif...

Je ne crois pas. On fait de très joli bateaux en CTP, légers et solides.

Fanch-c a écrit:
Tu connais pas le "mégaloptimist" ? s'est un opti avec en plus une voile de flèche, un bout dehors avec foc et trinquette et pour équilibrer le tout à l'arrière un deuxième mat de tape cul... :mrgreen:

Je n'ai pas trouvé, mais j'ai vu des photos d'un Skerry gréé en goelette aurique, ca m'a décomplexé et permis de relativiser par rapport à ceux qui me promettaient que mon gréement ne marcherait pas et que le catboat était la seule voie raisonnable sur un voile-aviron.

Fanch-c a écrit:
Pour ce qui est de naviguer sur la bassin d'Arcachon avec un peu d'habitude et de jugeote tu devrai arriver à t'en sortir, un peu de chance aide aussi. Note qu'il y a 20 ans naviguer sans moteur sur le golfe j'en menais pas large....avec l'habitude ça va mieux il faut juste se méfier des gros coef, préférer prendre des risques à marrée montante et se dire que l'on ne sait jamais vraiment à quelle heure on va rentrer.
A chacun son Everest, voilà le tiens...

C'est exactement ce que je pense, j'espère simplement ne pas commettre de grossières erreurs au début.

Frégate33
Partager sur : Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Google+ Haut

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 487
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar Fanch-c » Ven 6 Oct 2017, 06:51

Y'a plus qu'à....













































.... venir faire un tour sur le golfe de la petite-mer (bihan-mor)
........................................................ tout baigne !

Régulateur d'allure alerte
Messages: 79
Inscription: Dim 30 Oct 2016, 05:06
Ville et département: Arès Gironde

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar fregate33 » Ven 6 Oct 2017, 06:59

... Ne me tente pas !!!

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 487
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar Fanch-c » Ven 6 Oct 2017, 07:08

.... a mon avis il n'y a pas besoin de te pousser beaucoup.


Je t'avais prévenu, avec un bateau facile à déplacer on a envie d'aller voir un peu plus loin et s'est pas quelques centaines de km qui vont poser un problème.... juste attendre la bonne météo car ça y est, on est passés sous les 20° en journée.



Tu peut commencer à faire l'inventaire, que ce soit en eaux intérieures, lacs, loch, fleuves et dans certains cas rivières ou lagunes... ou en croisière côtière.
........................................................ tout baigne !

Régulateur d'allure alerte
Messages: 79
Inscription: Dim 30 Oct 2016, 05:06
Ville et département: Arès Gironde

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar fregate33 » Ven 6 Oct 2017, 10:24

Quand ça me prendra, (le mythique golfe du MorBihan me fait plutôt rêver 8-) ) puis-je te faire signe, des fois que tu sois dispo à ce moment là? Bon, c'est pas pour tout de suite, hein!

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 487
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar Fanch-c » Ven 6 Oct 2017, 10:46

Pas de soucis pour te guider, t'aider, voir t'accompagner en promenade sur l'eau avec un ou plusieurs de mes bateaux, sur le site de l'ascaravelle j'avais fait un descriptif précis du golfe.... je le referai sur notre forum à l'occasion.

Question rdv de bateaux anciens dans notre coin l'année prochaine sera celle de l'alternance pour Redon avec la semaine du golfe.. le truc des vielles coque de Lanester en principe on oublie tant que l'abruti qui dirige le club sera aux commandes.
L'autre possibilité s'est de se faire une version "soft" du "pen boch war" :xc (j'ai pas dit "air soft").... attention car bon nombre de rassemblement entre potes" se sont finis en "gros truc" !.... mais de nos jours les conditions ne sont plus les mêmes.



En attendant il te faut une remorque.... on en reparle dans la suite ?
Dernière édition par Fanch-c le Ven 6 Oct 2017, 10:48, édité 1 fois au total.
........................................................ tout baigne !

Légende du Forum
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3337
Inscription: Mar 19 Mai 2015, 18:58
Ville et département: Mourenx Pyrénées Atalntiques

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar gaston » Ven 6 Oct 2017, 10:48

vraiment joli ce bateau... et mieux à mon gout avec double mât...

pour la réserve de flottabilité je te donne les infos que m'a envoyé PJ47 lors de la restauration bidouillage de mon foxtrot...
je cite :
"Pour répondre a la question du volume de flottabilité, tu prends le poids réel du bateau (souvent supérieur aux données constructeur) + le poids de l'équipement + le poids de l'équipage + 50Kg et tu as un minimum si tu veux que ton bateau flotte même rempli d'eau. C'est un minimum, la répartition est aussi importante que le volume total, le plus excentré possible (stabilité) et le plus haut possible (pour éviter que le bateau se mette a flotter le ventre en l'air :sdfds )"
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat Liste de mes bateaux :
  • D-one «Joia» (2010) - chantier : Dévoti
  • 5O5 «Dr Feel Goog» (1988) - chantier : Kyrwood
  • Jouët 17 Foxtrot «Stella Maris» (1979)
Liste de mes clubs/plans d'eau :

Régulateur d'allure alerte
Messages: 79
Inscription: Dim 30 Oct 2016, 05:06
Ville et département: Arès Gironde

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar fregate33 » Sam 7 Oct 2017, 04:15

Fanch-c a écrit:Pas de soucis pour te guider, t'aider, voir t'accompagner en promenade sur l'eau avec un ou plusieurs de mes bateaux,

:lii

Le plus compliqué sera de négocier auprès de mon amirauté le droit de me barrer pendant deux ou trois jours :cry: :roll: :lol:



Fanch-c a écrit:En attendant il te faut une remorque....

J'ai un souci avec ma remorque. Oh, je ne vais pas faire un drame des roulements à changer, c'est plutôt la suspension qui m'ennuie : beaucoup trop raide pour mon petit bateau. Il tape sur chaque irrégularité de la route. Elle est prévue pour 500kg de bateau et son ancien propriétaire y mettait un gros semi-rigide, alors ça ne lui posait ps de problème. Mon petit Skerry doit péniblement atteindre les 100kg tout mouillé.

Impossible d'amollir facilement sa suspension, le principe est celui des deux tubes plus ou moins carrés pivotant l'un dans l'autre avec des boudins de caoutchouc dans les angles.
J'ai dégonflé les pneus au max, mais ce n'est pas une solution raisonnable pour faire de la route et ça ne résoud que partiellement le problème.
A cogiter cet hiver :|


gaston a écrit:vraiment joli ce bateau... et mieux à mon gout avec double mât...


Merci, ça fait toujours plaisir. Il parait qu'on s'habitue, ce serait dommage :lol:
Des fois ça commence à la station service pendant que je fais le plein : "Il est joli, votre bateau. C'est vous qui l'avez fait?"
Ensuite c'est à la mise à l'eau, puis sur la plage où on se pose avec les bateaux des copains (qui ont aussi de très jolis bateaux 8-)) où on provoque de petits attroupements : "-Ils sont jolis, vos bateaux. c'est une manifestation? -Ben non, on se promène juste entre copains" ...

Image
Là on vient d'atterrir, les copains ont eu le temps d'affaler et moi de ferler, puis les curieux sont arrivés et on a eu ensuite du mal à trouver le temps de manger.

... puis en dégréant près de la cale : "C'est vous qui l'avez fait? bien! les joints-congés sont beaux. Et j'en vois passer, j'suis charpentier d'marine." On a beau dire, ça fait quelque chose. Mais je n'ai pas trop de mérite, mon métier consiste à travailler le bois. N'empêche, on n'est pas de bois, nous, alors ça fait plaisir et ça fait partie de la récompense pour les heures passées.

Quant aux deux mâts, même si ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus rationnel, je trouve aussi que ça apporte sa touche d'originalité. Et puis j'en ai eu pour moins de 250€ de voiles, alors que pour se faire couper une voile comme celles équipant généralement les Skerrys, il faut compter 800€ parait-il :mrgreen:
Je ne pensais pas avoir besoin un jour de voiles d'optimist! En fait elles sont très sympa, il faut se départir de l'image de baignoire pour gamin débutant que porte l'optimist. Je n'y connaissais vraiment rien et je m'aperçois qu'il y a plein de choses possibles à faire pour utiliser efficacement ces voiles.
...mais quand on explique qu'on n'a pas fait de voile depuis l'adolescence, qu'on construit son premier bateau et qu'on va y mettre des voiles d'optimist, apparaissent les sourires en coin, voir les doutes clairement affichés sur le sérieux du projet. Il a fallu garder le moral et y croire :|

gaston a écrit:pour la réserve de flottabilité je te donne les infos que m'a envoyé PJ47 lors de la restauration bidouillage de mon foxtrot...
je cite :
"Pour répondre a la question du volume de flottabilité, tu prends le poids réel du bateau (souvent supérieur aux données constructeur) + le poids de l'équipement + le poids de l'équipage + 50Kg et tu as un minimum si tu veux que ton bateau flotte même rempli d'eau. C'est un minimum, la répartition est aussi importante que le volume total, le plus excentré possible (stabilité) et le plus haut possible (pour éviter que le bateau se mette a flotter le ventre en l'air :sdfds )"

Merci pour le mode de raisonnement, je vais méditer ça sérieusement :)
Si j'ai bien compris il faut aussi que je prévoie un dispositif permettant de remonter à bord car je l'équipe pour naviguer en catégorie D.

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 487
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar Fanch-c » Sam 7 Oct 2017, 09:50

fregate33 a écrit:
Fanch-c a écrit:Pas de soucis pour te guider, t'aider, voir t'accompagner en promenade sur l'eau avec un ou plusieurs de mes bateaux,

:lii

Le plus compliqué sera de négocier auprès de mon amirauté le droit de me barrer pendant deux ou trois jours :cry: :roll: :lol:

J'ai un souci avec ma remorque. Oh, je ne vais pas faire un drame des roulements à changer, c'est plutôt la suspension qui m'ennuie : beaucoup trop raide pour mon petit bateau. Il tape sur chaque irrégularité de la route. Elle est prévue pour 500kg de bateau et son ancien propriétaire y mettait un gros semi-rigide, alors ça ne lui posait ps de problème. Mon petit Skerry doit péniblement atteindre les 100kg tout mouillé.

Impossible d'amollir facilement sa suspension, le principe est celui des deux tubes plus ou moins carrés pivotant l'un dans l'autre avec des boudins de caoutchouc dans les angles.
J'ai dégonflé les pneus au max, mais ce n'est pas une solution raisonnable pour faire de la route et ça ne résoud que partiellement le problème.
A cogiter cet hiver :|



Tu navigue seul.... perso j'évite, ok trouer un bon équipier(e) s'est pas toujours évident mais s'est moins agréable seul et en ca de souci à deux ça se gère mieux.

Pour la remorque les saloperie d'essieux à ressort (?) caoutchouc enfoncé à la presse s'est vraiment des horreurs pour le bateau.... Trouver un essieu de caravane à bras de torsion en métal est encore possible, j'en ai changé un l'année dernière pour les mêmes causes, attention à ce qu'il fasse la bonne largeur et qu'il ne soit pas grippé (lubrification périodique par graisseurs à ne pas oublier).

Si tu n'a pas le choix tu peut améliorer ton essieu en augmentant le diamètre des roues et en ajoutant de l'équipement donc aussi du poids à ta remorque, multiplie les point d'appui et rouleaux.
........................................................ tout baigne !

Capitaine
Avatar de l’utilisateur
Messages: 487
Inscription: Jeu 24 Mar 2011, 12:45
Ville et département: Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Mon skerry, un voile-aviron sur voile.com

Messagepar Fanch-c » Sam 7 Oct 2017, 10:20

fregate33 a écrit:...
gaston a écrit:vraiment joli ce bateau... et mieux à mon gout avec double mât...


Merci, ça fait toujours plaisir. Il parait qu'on s'habitue, ce serait dommage :lol:
Des fois ça commence à la station service pendant que je fais le plein : "Il est joli, votre bateau. C'est vous qui l'avez fait?"
Ensuite c'est à la mise à l'eau, puis sur la plage où on se pose avec les bateaux des copains (qui ont aussi de très jolis bateaux 8-)) où on provoque de petits attroupements : "-Ils sont jolis, vos bateaux. c'est une manifestation? -Ben non, on se promène juste entre copains" ...
.....N'empêche, on n'est pas de bois, nous, alors ça fait plaisir et ça fait partie de la récompense pour les heures passées.

Quant aux deux mâts, même si ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus rationnel, .....

....Je ne pensais pas avoir besoin un jour de voiles d'optimist! En fait elles sont très sympa, il faut se départir de l'image de baignoire pour gamin débutant que porte l'optimist. Je n'y connaissais vraiment rien et je m'aperçois qu'il y a plein de choses possibles à faire pour utiliser efficacement ces voiles.
...mais quand on explique qu'on n'a pas fait de voile depuis l'adolescence, qu'on construit son premier bateau et qu'on va y mettre des voiles d'optimist, apparaissent les sourires en coin, voir les doutes clairement affichés sur le sérieux du projet. Il a fallu garder le moral et y croire :|

gaston a écrit:pour la réserve de flottabilité je te donne les infos que m'a envoyé PJ47 lors de la restauration bidouillage de mon foxtrot...
je cite :
"Pour répondre a la question du volume de flottabilité, tu prends le poids réel du bateau (souvent supérieur aux données constructeur) + le poids de l'équipement + le poids de l'équipage + 50Kg et tu as un minimum si tu veux que ton bateau flotte même rempli d'eau. C'est un minimum, la répartition est aussi importante que le volume total, le plus excentré possible (stabilité) et le plus haut possible (pour éviter que le bateau se mette a flotter le ventre en l'air :sdfds )"

Merci pour le mode de raisonnement, je vais méditer ça sérieusement :)
Si j'ai bien compris il faut aussi que je prévoie un dispositif permettant de remonter à bord car je l'équipe pour naviguer en catégorie D.



Le coté "petit rassemblement perso entre potes" s'est ce qu'il y a de mieux, à faire le plus souvent possible y compris lors des "gros rassemblements" de bateaux anciens.

Le gréement d'opti fractionné sur deux mats à mon avis s'est une bonne solution, tu perd la bôme de misaine mais pas de souci pour celle d'artimon, tu aura un rendement qui pourrai surprendre.... ok aller chercher les petits airs stables le plus haut possible tu oublie mais tu gagne la possibilité de réduire la toile en utilisant une seule voile, tu limite l'encombrement à bord, tu peut permuter les espars et ces mêmes espars peuvent te servir à autre chose (pèche, cabanage ou taud de soleil). Avec un foc en plus et un léger recul du mat d'artimon je me demandais si ça n'aurai pas été un poil mieux ? ... en cas de gros temps tu aurai navigué sous misaine seule avec un centre vélique correct ....... non ?


Pour la flottabilité avoir les 10cm de liston au dessus de l'eau après resalage s'est pas forcément évident comme le voudraient les anciennes normes surtout si tu as un moteur à bord....Evite de faire des caissons totalement fermés car il retiennent de l'humidité, laisse les respirer.

Pour avoir eu l'occasion de tester je me suis retrouvé avec de l'eau à hauteur de liston donc à la moindre vague vider la coque on oublie. J'ai pu noter lors de cette malheureuse mais pas dramatique expérience que le souci est surtout de voir des morceaux de ton bateau se mettre à flotter un peu partout autour et qu'un fois redressé et plein on a pu à nouveau naviguer mais avec un déplacement qui est passé de 550kg à presque 3 tonnes !!! (dont 2t d'eau) ... mais surtout un bateau (un semi submersible à voiles) très instable donc réparti bien tes réserves de flottabilité.


L'une des solutions serai peut être celle des canoés ! En raison de la recherche de gain de place à bord on utilise des boudins de flottabilités extérieurs à la coque.......Heureusement amovibles car s'est très moche mais efficace et ça sert de pare battage si besoin. Ce genre d'installation demande un liston inférieur supplémentaire un peu plus proche du bouchain, sur ton bateau il se retrouverai en bas de ta bande vernie donc pas de souci !
........................................................ tout baigne !

Suivante

Retourner vers Bateaux



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité