Page 1 sur 1

Flibustier

Publié : 06 avr. 2021, 15:40
par MHFG
Je viens de récupérer un Flibustier. Dériveur de 4,85m fabriqué à l'époque par un chantier de Clermont-Ferrand.. !!!
Au cas où certains connaissent ce bateau et auraient quelques conseils à me prodiguer à son sujet, je suis preneur !
Info: le mien est un simple coque en polyesther.
Merci d'avance !

Re: Flibustier

Publié : 06 avr. 2021, 19:08
par Marchp04
Bonjour.
Il y a une association de proprietaires que tu peux contacter si elle est toujours active :
Asproflib.free.fr.
Bon courage

Re: Flibustier

Publié : 06 avr. 2021, 23:42
par gaston
Ben fait nous des photos du bateau....
on te donnera des commentaires sur ce qu'on voit.... ;)

et si tu as des questions, tu envois.... :)

Re: Flibustier

Publié : 12 avr. 2021, 22:43
par LASEROLOGUE
Le Flib est un plan Herbulot qui a eu pas mal de constructeurs différentes (dont La Prairie) avec ou sans double fond autovideur...un modèle tardif a même eu un avaleur de spi...une version asssez soignée a été également produite au compte goutte en Suisse...il est assez équivalent à un 470 ou un Jet mais d'une conception plus ancienne...
Tout dépend du constructeur et de sa maîtrise du devis de poids (au début de l'ère du plastique il y avait des chantiers qui stratifiaient à la truelle, voire à la bétonneuse)

Herbulot était un architecte du bois, pas du plastique et à l'origine le flib' était prévu avec un fond arrondi en bois moulé (courbure complexe) raccordé à des flancs en contreplaqué ployé (courbure simple) ce qui permettait de faire des économies par rapport au "tout bois moulé du 505 avec des caractéristiques de glisse de la coque meilleures qu'un bateau à bouchains vifs comme le caneton ou le Vaurien...et cette forme tolérait assez bien le passage au plastique...

En fait, le principal mérite du Flib' c'est d'avoir engendré le Maraudeur: en rehaussant un poil le bordé en contreplaqué pour augmenter le franc-bord, plus une quille avec une dérive en quart de brie (système des dériveurs lestés à la Herbulot, comme le Corsaire ou le Mousquetaire)un pontage , un mini rouf et un cockpit, on obtenait un bateau de camping côtier très sympa...qui est toujours construit

Re: Flibustier

Publié : 13 avr. 2021, 08:07
par Fanch-c
Bon nombre de coques actuelles reprennent ce principe d'un fond "en forme" (doubles courbures) et de flancs "panneaux cintrés" (simple courbure) ce qui engendre un bouchain relativement marqué... IMOCA compris !

Viens ensuite le problème du poids..... qui est souvent un gage de solidité ! Pas assez de matière et il sera probablement plus fragile, trop et il devient "lourd"... Mais vu les variations de poids d'équipages et les différente forces de vent le poids de la coque est à relativiser... Les 30 à 50 kg "de trop" font il est vrai la différence.