SANGUINET 2021

Envie de partir à l'autre bout du monde, ou de faire des ronds dans un lac, comment débuter…
Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2149
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

SANGUINET 2021

Message par frednautic » 19 mai 2021, 21:09

Salut tout le monde, le cinquo est à sa place il attend sa premiere nav de la saison, ça se profile :mrgreen:
si il y a des volontaires pour naviguer, pas de soucis, à bientot
fred


Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2149
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 03 juin 2021, 13:14

je suis sur Sanguinet SAMEDI si un de vous veut naviguer ! je crois que le temps sera pas top …
j'essaye de pas oublier les ecoutes cette fois … :roll:
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
Xavier470
Régulateur d'allure alerte
Messages : 77
Inscription : 12 févr. 2019, 10:56
Localisation : 33

Re: SANGUINET 2021

Message par Xavier470 » 03 juin 2021, 14:17

Salut Fred!

nous serons présent !
Nous avons fait notre 1ere sortie la semaine dernière pour la reprise, nav tranquille en compagnie de Cédric sur son Vago . Samedi prochain si le temps le permet nous sortirons le 470 avec Vincent :xc

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2149
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 04 juin 2021, 13:55

ça roule, je viens certainement demain apm, on verra pour la meteo sur place ;)
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2149
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 17 juin 2021, 21:38

SALUT QUI VA A LA REGATE OPEN DERIVEUR DE BISCA LE 19 ET 20 JUIN?

J Y SUIS SUR CINQUO CARBONE AVEC DAVID TEYSSIER ;)
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
Xavier470
Régulateur d'allure alerte
Messages : 77
Inscription : 12 févr. 2019, 10:56
Localisation : 33

Re: SANGUINET 2021

Message par Xavier470 » 21 juin 2021, 09:30

Alors ça a donné quoi cette régate Fred ? Dimanche j'imagine que ça a du être annulé mais samedi c'était pas mal.
nous on a fait une belle sortie en 4'7 à Sanguinet
Image

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2149
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 21 juin 2021, 21:31

salut ! alors je vais la faire très rapide :mrgreen:

Dans le parc de bateau
En double il y avait seulement 1 vago avec deux jeunes, 1 fireball avec deux pointures moniteur de voile, 1 snipe avec deux anciens tres bons et 1 4.7 sur un bateau olympique quasi neuf dont le barreur est un ex champion de france :roll:

Donc peu de concurrence mais plutot dans du tres haut niveau.

le reste de la flotte c etait des moths europe en tres grand nombre quelques lasers et un superbe finn

samedi petit temps, départ retardé de 1 h donc vers 15 h sur l'eau.
on a courru 3 manches entre 5 et 7-8 noeuds, tres agréable mais trés technique sur un circuit en triangle.
On a plutot bien navigué en particuliers sur la dernière manche durant laquelle on vire en tête a la première et deuxième bouée.

Dimanche c est plus compliqué il y a 20 noeuds rafales entre 23 et 25 (surement + par courtes rafales)...
le départ est donné à 11h.
avant de démarrer on a déjà dessalé 4 fois, je prends plusieurs grosses chutes dont 1 dans laquelle je me retrouve le pied coincé dans un bout pendant que le bateau coulait... pas top du tout :?

1 minute après le départ, on doit virer et on finit dans l'eau ne pouvant pas me décrocher à temps je bascule et je finis dans la GV.
on ressale et la voile remonte déchirée complète, on rentre sous foc, fin de la nav du dimanche !

le barreur de 4.7 nous explique nos erreurs de maneuvre : choquer la GV et le FOC pour mettre le bateau à plat, et loffer au lieu d abattre comme le faisait David.

BREF on apprend de nos erreurs.
ça nous coutera une gv d occas (à 2).

j'ai 2-3 images je les mets demain
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5541
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: SANGUINET 2021

Message par gaston » 22 juin 2021, 00:43

ben dans du 20noeuds, pour avancer au prés, plutôt que choquer, c'est border à fond foc et GV, étarquer halebas et cuningham à donf, relever et incliner la dérive pour déplacer le centre de gravité et réduire la puissance de rappel de la dérive (moins de longueur)...

ensuite, je suis ok : c'est lofer plutôt que abattre, en restant le plus possible proche de l'axe du vent, à la limite du face au vent...
puis une fois là, tu fais se succéder les petits coups de barre rapprochés (lofer, abattre, lofer, abattre,, lofer, abattre, etc etc....) pour rester le plus prés de l'axe de sorte à perdre, reprendre, perdre, reprendre, perdre, reprendre le vent pour essayer de garder de la glisse réguliére.... Dés que tu as de la puissance, tu travailles à en perdre (lofer pour retour proche du face au vent)...et dés que tu en perd, tu travailles à en gagner (abattre pour rechopper du vent),... et ainsi de suite.... perdre, reprendre, perdre, reprendre.....

Un truc d'équilibriste... et perso, passé 20neouds, avec des rafales à 25, ben j'évite de sortir et je regarde les autres esquinter leur bateau... ;)

EUH.... Le GV explosée, c'est celle que je t'avais donné ?????

Dans 20/25noeuds de vent, je crois qu'il est plus raisonnable pour l'équipier de ne pas chercher à se décrocher du trapéze... En général, on est déjà en navigation survie au niveau limite bascule... et la claque qui arrive fini de déséquilibrer le bateau plutôt rapidement... le temps manque pour espérer se décrocher... Dans ces conditions de vent, le réflexe à travailler, c'est justement de renoncer à se décrocher et de sauter directement à la baille en visant l'arriére de la gv pour ne pas tomber dedans... le décrochage se fait en général automatiquement dés que tu n'es plus en tension sur le câble de trapèze...

facile à dire... moins naturel à faire... on espère toujours éviter le bain... :)
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Manille
Loup de bord de mer
Messages : 685
Inscription : 08 mai 2015, 00:34
Localisation : 30

Re: SANGUINET 2021

Message par Manille » 22 juin 2021, 08:57

Salut la compagnie.
Gaston je ne suis pas entièrement de ton avis là;
gaston a écrit :
22 juin 2021, 00:43
ensuite, je suis ok : c'est lofer plutôt que abattre, en restant le plus possible proche de l'axe du vent, à la limite du face au vent...
Pour passer une survente pour moi c'est bien abattre légèrement et non lofer.
Et je dirais même lâcher 2 à 3 cm de GV.
Et une fois le bateau bien re stabilisé, là un petit loft, et reprise de GV. Et ainsi de suite.
Choquer le foc c'est la dernière étape ultime avant passage à la baille :gb si l'équipe à été suffisamment réactif :gfe

Pour en arriver là, on aura pris toutes les mesures que tu as décrites, derive, tensions...
Pour moi l'abattée en survente c'est ce qui marche le mieux, que ce soit en deriveur, habitable et encore plus en planche.
"Donnes moi du vent je te donnerai des milles" (murmures de Joshua à Bernard Moitessier - Cap Horn à la voile)

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de bord de mer
Messages : 762
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: SANGUINET 2021

Message par Philippe Blanchard » 22 juin 2021, 09:13

+1 avec Manille.
L'idéal étant que les deux acteurs choquent leur voile respective, sinon, c'est effectivement imbuvable. Le problème est qu'on est vite épuisé à force de choquer et border.

On peut retarder l'échéance en ayant des taquets véritablement utilisables dans la brise qui se décoincent facilement ; cela suppose une mise au point délicate. Pour la voile, inverser le taquet (mâchoire vers le bas, j'ai déjà écrit là-dessus, c'est très efficace) pour pouvoir choquer alors qu'on est les pieds dans les sangles, les fesses en dehors, et le bras près du corps. Sur mon 8484, je choque en tournant le poignet !
Sans cela, choquer vers le haut est un supplice.

Pour le foc, c'est plus délicat, car il est difficile d'avoir les taquets inversés ; donc on n'échappe pas à la difficulté de choquer dans un mouvement vers le haut qui devient vite épuisant. Et plus on laisse le bateau gîter, plus c'est dur de choquer le foc...

Y a pas de secret : naviguer dans la brise, c'est dur ! Surtout avec un vent variable.

Et je reviens sur le choix de lofer ou abattre dans la risée : si on lofe, on s'expose à se retrouver vent debout. Et là, plouf, au vent !
Si au contraire on abat en choquant, on reste à plat et on ACCÉLÈRE, on dérive moins et au final on y gagne.
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/