SANGUINET 2021

Envie de partir à l'autre bout du monde, ou de faire des ronds dans un lac, comment débuter…
Avatar de l’utilisateur
Xavier470
Régulateur d'allure alerte
Messages : 85
Inscription : 12 févr. 2019, 10:56
Localisation : 33

Re: SANGUINET 2021

Message par Xavier470 » 22 juin 2021, 09:45

Lors de ma dernière sortie ou on a du gérer des rafales à 20 environ je n'avais pas vraiment d'autre choix que de loffer pour que le bateau se redresse car dans les rafales on se faisait tant coucher que malgré le rappel et l’équipière (légère )au trap que la bôme tapait la flotte ce qui nous empêchait de choquer... Au près malgré le vent fort on se trainait donc lamentablement, nous n'avons pas insisté. clairement les conditions étaient au delà de nos capacités et naviguer en mode survie c'est chiant et on pète des trucs a chaque fois quand on ne se fait pas peur!



Avatar de l’utilisateur
coucoudou
Légende du Forum
Messages : 4436
Inscription : 23 août 2010, 18:26
Localisation : Arradon Bretagne

Re: SANGUINET 2021

Message par coucoudou » 22 juin 2021, 10:08

Dans la brise, prendre de la quête et border le foc , la GV faisant soupape ! ......
5o5 Kyrwood FRA 8031 "Supa Pup" Arradon
Il est beau mon bateau, Il est laid ton bidet ......

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2226
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 22 juin 2021, 12:50

re tout le monde ;)
coucoudou, la quete etait prise car reglable en navigation et le foc bordé a fond sur le pont. visiblement ça suffit pas.
Philippe Blanchard a écrit :
22 juin 2021, 09:13
+1 avec Manille.
L'idéal étant que les deux acteurs choquent leur voile respective, sinon, c'est effectivement imbuvable. Le problème est qu'on est vite épuisé à force de choquer et border.
c est ce qui nous a été conseillé en effet.

Pour info sur le cinquo de david, regalge de la quete en navigation, taquet de la gv, inversé, j avais mis la derive a 30 degres environ, hale bas a bloc, cunni aussi et cale de mat en bas pour ouvrir la gv et evacué l'air.

Il n'y a pas de réglages plus fins que je connaisse, notre probleme vient de la technique de virement pas adaptée.

dans le vent qu'il y avait abattre et choquer la gv ne suffisait pas c est certain.
La solution que l'on testera avec David sera bien de lofer et choquer gv et 5 cms de foc passer a plat pour reborder au passage de la bouée.

En attendant j'ai chargé j'ai pris des pets et j'ai mal au dos.
Gaston, la gv c est celle du cinquo de David, gv en mylar un peu fatiguée mais irrecupérable maintenant.
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2226
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 22 juin 2021, 12:59

samedi
20210619_115926.jpg
20210619_115926.jpg (114.5 Kio) Consulté 566 fois
20210619_115913.jpg
20210619_115913.jpg (82.81 Kio) Consulté 566 fois
20210619_123318.jpg
20210619_123318.jpg (93.8 Kio) Consulté 566 fois
et le dimanche retour, gv dechirée
20210620_1152451.jpg
20210620_1152451.jpg (126.19 Kio) Consulté 566 fois
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
frednautic
Albatros en esquif
Messages : 2226
Inscription : 25 août 2016, 15:33
Localisation : agen

Re: SANGUINET 2021

Message par frednautic » 22 juin 2021, 13:03

on remettra ça mais plutot dans 17-20 noeuds parce que là c'était carnage.

un moth a eu la coque percée par son mat :gb

et presque tous les deriveurs ont fait un tour à la flotte, le snipe a abandonné aussi, trop risqué pour les anciens pourtant tres bons
Cinquo à sanguinet attend équipier(E) ...

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de mer mystérieux
Messages : 790
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: SANGUINET 2021

Message par Philippe Blanchard » 22 juin 2021, 19:14

Pour ce qui est des dégâts physiques, je sais ce que c'est : j'ai moi-même fait mon retour sur l'eau il y a 10 jours lors d'une régate d'endurance à Plobsheim, deux fois 3 heures samedi et dimanche, sur le Challenger GT 26 du club.
Vent mal placé obligeant à manœuvrer sans cesse. Je ne pouvais quasiment plus bouger samedi soir, c'était un peu plus calme le dimanche, mais quand même : changé de foc tout seul à l'avant après avoir envoyé le spi et avant de l'affaler, avec un empannage en cours de route. Jamais le temps de souffler, et en plus un temps magnifique qui desséchait la gorge ; obligés de boire à bon gorgeon d'eau chaude à chaque remontée au près, c'est-à-dire toutes les 20-25 minutes.
On était moulu tous les trois, la peau rouge et brûlée, les muscles endoloris, les articulations bloquées, le dos en compote, les genoux en sang.
Huit jours de repos n'ont pas été de trop !
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3292
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: SANGUINET 2021

Message par Phil » 22 juin 2021, 23:42

Ici on est habitués aux grosses rafales et d'expérience, je dirais que lorsque l'on choque à la survente, même avec le hâle bas pris, la bome remonte toujours et sur l'instant, ça met plus de puissance donc le bateau gîte plus.
Du coup, on se jete plus au rappel et comme le bateau gîte il loffe en même temps donc le bateau revient à plat puis on rentre un peu...
Puis ca recommence et ainsi de suite.
Ca c'est épuisant.
Je préfère laisser le bateau giter dans la survente et loffer puis choquer seulement lorsque la voile perd de la puissance en se rapprochant du vent.
Ca permet de moins avoir à rentrer/sortir.

C'est sans doute pas très académique et certainement pas parfaitement efficace mais ça a le mérite de pas trop tirer sur les bonhommes.

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5622
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: SANGUINET 2021

Message par gaston » 23 juin 2021, 02:34

Philippe Blanchard a écrit :
22 juin 2021, 09:13
Et je reviens sur le choix de lofer ou abattre dans la risée : si on lofe, on s'expose à se retrouver vent debout. Et là, plouf, au vent !
ben la technique que j'ai décrit, c'est pas quand il y a des surventes passagères... là effectivement abattre et choquer, puis border et lofer une fois passé la rafale, ça roule...

Par contre, avec 20/25noeuds établi et des surventes quasi incessantes, pour faire moins de route et remonter au vent, je choisi effectivement de venir presque vent debout en jouant en permanence sur la limite... survente, je lofe et en venant presque vent debout, ça perd en puissance et le bateau se met à plat... mais aussitôt il faut abattre un peu pour reprendre du vent... puis succession de coups de barre légers: lofer, abattre, lofer, etc etc... du coup tu perds du vent puis en regagne, puis en repére... etc etc... ça évite les gros coup de gite, le bateau reste assez à plat... tu avances sans faire de grosse embardée à la gite... ça va moins vite, mais tu gardes un cap prés du vent et tu fais moins de route... C'est bien pour rentrer au club sans passer trois heures sur l'eau à faire des grands runs de ouf qui ne te rapprochent pas de la plage et du bar...

Aprés, comme vous dites, c'est de toute façon dans ces conditions c'est pas trés propre... c'est galére... et on se fait mal... Je ne fais ça que quand je suis pris dans une montée de vent une fois déjà parti sur l'eau... Mais Vu l'âge, l'état des articulations, et l'expérience de casse ou de déchirure lorsque j'étais plus jeune et fou, dans de telles conditions, j'évite d'embarquer, je reste au bar, et je réceptionne les aventuriers qui reviennent avec un foc en lambeau ou un mât plié...

Temps de récupération aprés une navigation au bar = une nuit... et zero euros de réparation... :mrgreen:
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de mer mystérieux
Messages : 790
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: SANGUINET 2021

Message par Philippe Blanchard » 23 juin 2021, 10:35

gaston a écrit :
23 juin 2021, 02:34
dans de telles conditions, j'évite d'embarquer, je reste au bar, et je réceptionne les aventuriers qui reviennent avec un foc en lambeau ou un mât plié...
Ça m'est arrivé à Cavalaire : on met à l'eau par vent de face tout-à-fait maniable. Mais ma femme a pris un mauvais coup durant les manches de la veille et a mal au bras. De plus j'ai mal gréé l'écoute de foc. Le temps que j'aille sous le vent corriger l'erreur, le temps est au grand trapèze. Bien inspiré, je vire doucement, on affale la grand-voile et on rentre en douceur à la plage où les vagues déferlent déjà.

Puis je me mets au service des naufragés qui rentraient comme ils pouvaient (ceux qui pouvaient rentrer, les autres se perdaient dans les petites criques tranquilles ...). Un moment absolument délicieux, debout dans l'eau jusqu'au cou à servir de point de rotation pour les Cinquos qui arrivaient full speed au vent arrière en craignant pour leurs safrans.

L'affalage de voile dans la brise, une manœuvre de sauvegarde absolument essentielle !
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Avatar de l’utilisateur
Guitton
Capitaine au long cours
Messages : 455
Inscription : 23 oct. 2008, 18:27
Localisation : Tarnos, saint jean de luz

Re: SANGUINET 2021

Message par Guitton » 23 juin 2021, 11:49

à lire le compte-rendu de Fred, à voir les photos, et bien que j'étais sur la liste des pré-inscrits, . . . je ne regrette pas d'avoir pris la décision de déclarer forfait dès le jeudi soir . . . et d'avoir ménagé le bateau . . . et le bonhomme !
FRA 2601

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/