America cup

Grandes courses et petites ballades…
LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 23 janv. 2021, 21:57

Tiens , Paul Goodison...encore un qui a usé ses culottes sur un caisson de Laser pendant deux ou trois olympiades...Dean Barker en a fait aussi mais à un niveau un poil moins élevé (10° dans un mondial et jamais sélectionné aux JO), çà explique peut-être qu'il tienne moins bien la pression? ceci dit , à part pour quelques as du moth à foil çà ne doit pas être automatique de faire un empannage à la place d'un virement+ abattée...à mes débuts en Planche à voile, j'essayais d'empanner comme en dériveur (point d'écoute vers l'arrière) finalement un planchiste qui me voyait merder m'a expliqué en se marrant que la voile passait plus facilement par l'avant...on est toujours prisonnier de ses schémas mentaux...



safioran
Moussaillon
Messages : 12
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: America cup

Message par safioran » 23 janv. 2021, 23:23

Sur V&V , il y a un interview de Philippe Presti , en réponse à la dernier question , il répond que sur ces bateaux et à cette vitesse 45 nds a l'abattée , le " tack & bear away " a intérêt à être bien préparé et que le largage de la bastaque bâbord a évidemment fait foirer la manœuvre .
AMHA , en choisissant l'autre bouée ils avaient largement le temps de préparer la manœuvre et de finir leur dernier bord en contrôlant .
Aujourd'hui Ineos a encore gagner dans une régate intense contre Luna Rossa , ils sont qualifiés pour les demi finales , tandis que American Magic devra gagner contre Ineos et LR pour pouvoir accéder aux demi finales . Le tandem Ben Ainslie + Scott Giles fait vraiment merveille , impressionnants qu'ils sont .

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 27 janv. 2021, 18:12

Presti...encore un qui a été Lasériste dans une vie antérieure...avec une équipe de motivés venus de Saint Etienne...(mais oui!)en compagnie de Ph Vial et de François Lecastrec.
Si j'ai bien compris , l'équipe américaine a décidé de rafistoler le bateau existant au lieu d'équiper une coque de rechange dont ils disposent...sacré défi...et il paraît que ce n'est pas un caisson de batteries baladeur qui a défoncé le bateau mais la simple claque de l'eau en retombant qui a découpé une partie de coque entre le réseau de couples et de varagues intérieures...

Savoir si cette nouvelle mouture de l'AC est plus motivante et plus télévisable et susceptible d'amener les foules vers la voile...je me permets de douter , avec les bateaux plus lents qui faisaient du match racing et du marquage à la culotte on avait plus l'impression d'une lutte...là on voit comme 2 boules lâchées en même temps sur le même flipper , qui rebondissent (apparemment au hasard pour des non-initiés) et dont l'une arrive avant l'autre sur le super-bonus de l'arrivée....finalement un pêcheur à la ligne peut voir aussi palpitant quand il y a u ne régate de dériveurs de niveau ligue sur le bras de Seine où il taquine le goujon....et là c'estmême en 3D

safioran
Moussaillon
Messages : 12
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: America cup

Message par safioran » 27 janv. 2021, 23:28

Là t'es un peu dur , mais reste attentif au reste de la Cup et tu vas voir de plus en plus d'agressivité , de tribord sauvage et d'intimidations de l'adversaire . Je reconnais que les premières courses n'ont pas été au niveau de ce à quoi on pouvait s'attendre , mais la dernière régate entre Luna Rossa et Ines a été de toute beauté et Ben Ainslie + Gille Scott ont été impressionnants de maîtrise et d'intelligence tactique et le tout à 40 nds excuse du peu .
J'ai la faiblesse d'imaginer que l'instabilité des types de bateaux utilisés ces 12 dernières années provoque ce manque de match lors des duels , mais force est de constater que le format actuel de ces AC 75 volants , comme les catamarans AC 50 aux Bermudes , donnaient du jeu avec la vitesse en plus .
Restons positifs et regardons la suite jusqu'à la finale , mes copains anglais sont chauds bouillants et ne rêvent que de " bring the Cup back home " .

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 29 janv. 2021, 19:35

Moi je trouve qu'une bonne régate d'une vingtaine de Lasers, avec un bon niveau, sur un bout de Seine ou d'Oise, c'est bien plus chaud bouillant que ces duels modernes où il manque le bon vieux marquage "à la culotte" et les combats de chiens en circling avant le départ (époque 12 MJI et AC 72)...c'est sûr que avec les vitesses atteintes et les foils sur les côtés il faut à tout prix éviter le contact...mais bon...en plus il n'est pas du tout évident que le bateau de Mr Tout le Monde devienne rapidement un engin à foils (complexe, cher, délicat, inutilisable sur des petits plans d'eau, problématique dans un départ de plage avec des rouleaux).

Technique fascinante certes (même si pas récente Enrico Forlanini faisait du foil dès 1910 au moteur et le Baker hydrofoil tapait déjà les 30 Kts à la voile au début des années 50)mais chère ...et des bateaux si éphémères et si limités dans une gamme de vent assez faibles(alors que les 12 MJI ont souvent eu une seconde vie en course au large moyennant un cockpit autovideur et quelques ajustements du gréement....là on est dans le grand gaspillage , voire l'insulte à la misère.

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 31 janv. 2021, 22:22

La fin des haricots pour l'équipe américaine...non seulement Dean Barker n'a jamais vraiment réussi à prendre l'avantage au départ mais la chirurgie lourde après le semi naufrage a laissé des traces...lors des deux premières manches (vraiment ventées) la barre répondait assez mal à certains moments (on voyait Barker se crisper dessus) et a envoyé le bateau aux pâquerettes en dehors du cadre (d'où pénalités)...par contraste les italiens de prada , mêmes'ils ont eu quelques manoeuvres foireuses et un plantage où la coque a cessé de foiler , ont réussi la plupart de leurs manoeuvres de façon assez coulée et propre...et quand on est en tête, la vitesse rend intelligent, c'est bien connu!
Le second jour, moins venté a fini en calvaire (les ricains ont rebatisé leur bateau American Tragic, c'est dite!)lors de la 4° manche les foils refusaient de descendre, le bateau est sorti plusieurs fois du cadre avec pénalités et retard énorme à la clef en barbotant en mode archimédique pendant que les italiens se frisaient les moustaches et déroulaient tranquillement ....

Les commentaires américains du forum Sailing Anarchy sont saignants, il faut dire que leur joujou à Whatmillemillions de dollars à ramassé des balais jamais vus depuis la défaite des anglais à Dungeness en 1653 face à l'Amiral Tromp.... (oui oui c'est cette illustre tête de fromage qui a inauguré la tradition de jeter les balais par dessus bord pour humilier les adversaires vaincus...

Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1866
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: America cup

Message par Fanch-c » 01 févr. 2021, 09:11

Ok les marquage à la culotte à quelques mètres l'un de l'autre on oublie.... Mais ils ont toujours lieu ! (à distance)

Une autre remarque sur cette nouvelle formule, j'ai l'impression que l'on a appliqué ce qui est possible comme règles ancestrales de cette régate... à des chars à voile !


... et j'ai l'impression que l'anglais dispose d'une "barre franche" très réactive en complément de la barre à roue !
........................................................ tout baigne !

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 02 févr. 2021, 18:14

En fait , sur le bateau anglais , si j'ai bien compris, la roue extérieure sert au gouvernail et celle intérieure sert à des commandes annexes (un peu comme les volets de trim à câbrer et à piquer sur un avion) ...en fait les rôles deviennent assez compliqués: A l'avant la viande à Winch qui moulinent comme des hamsters en cage pour fournir de l'énergie électrico-hydraulique et à l'arrière, il y a un barreur, un tacticien, un régleur de voiles mais aussi un flight controller dont le boulot est de régler les foils pour que le bateau vole le plus près possible de l'eau sans planter...
Dans certaines configurations (comme le bateau italien où il y a un barreur par amure -Spithill et Bruni-) les rôles sont plus panachés.

On n'est pas très loin des bateaux de course off-shore où il y avait autrefois un barreur, un navigateur (remplacé depuis par un écran GPS) et un throttleman qui jouait en artiste avec les manettes de gaz et les volets de trim pour garder la machine à pleine vitesse sans cabrer, sans s'éventrer sur une vague ou exploser ses monstrueux moteurs avec un surrégime fatal ....les mauvaises langues disaient que le throttleman était le plus important des trois, le fils à papa milliardaire ou le fils d'émir qui pilotait ne faisant que suivre les caps donnés par le navigateur et tourner autour des bouées (et encore, là aussi le throttleman faisait une grande part du job en différenciant le régime sur les bateaux bi_moteurs).

Il y a une autre analogie , ce sont les courses de bateaux à moteurs américains de formule unlimited (autrefois propulsés par des moteurs d'avions de chasse à piston sauvagement gonflés -Rolls Royce Merlin poussés à plus de 2500CV- et actuellement par des turbopropulseurs d'hélicoptère Chinook)....la le mec est seul à bord mais l'engin touche à peine l'eau , l'hélice est du genre super cavitante qui projette un monstrueux panache d'écume derrière ...et le bidule est la plupart du temps en rase mottes au dessus de l'eau, en effet de sol comme les ékranoplanes soviétiques de l'ère Kroutchev....il y a un aileron énorme à l'arrière en déportance pour coller le plus possible l'hélice dans l'eau, et un autre-incidence variable- à l'avant dont le pilote se sert pour forcer plus ou moins d'air sous le bateau (catamaran avec ponton central) histoire de l'alléger...plus c'est léger , plus çà va vite mais aussi plus çà ne demande qu'à décoller et faire une cabriole potentiellement mortelle à 250 Km/H...moins mortelle quand même depuis qu'ils ont des cockpits fermés, des ceintures de sécurité style Formule 1 et des équipements respiratoires genre plongeur autonome.
Les courses se font à 5 ou 6 de front sur des parcours banane et la tactique est de passer le départ lancé (sans le voler sinon pénalité d'un tour) et de prendre la première bouée à l'intérieur pour gratifier les poursuivants d'un panache d'écume très indigeste pour leurs moteurs qui engouffrent l'air par une gigantesque prise d'air façon avion de chasse...

On n'est plus très loin de ce délire avec l'AC actuelle , il n'y a qu'à voir le décollage- plantage d'American Magic qui a sonné le glas de leur défi...

safioran
Moussaillon
Messages : 12
Inscription : 09 janv. 2021, 17:55
Localisation : Marseille & Grece

Re: America cup

Message par safioran » 08 févr. 2021, 10:19

Sur V&V il y a une interview de Dimitri Despierre qui explique en détail ce qui s'est passé sur la campagne d'American Magic tout au long de cette campagne d'AC .
https://voilesetvoiliers.ouest-france.f ... 2d7f67ad57

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3237
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: America cup

Message par LASEROLOGUE » 28 févr. 2021, 21:56

Les anglais sont aussi sortis des éliminatoires par les Italiens du Prada-Pirelli ...le INEOS était un bateau unique (pas de sparring partner et un premier essai alors que les autres équipes avaient un bateau lièvre et plus d'expérience) et gagner l'AC ou même les éliminatoires, c'est une affaire de plusieurs campagnes et un investissement en temps sur le long terme (en plus d'un investissement colossal en pognon...).

Après , il y a l'America Cup proprement dite et là non seulement le bateau Néozed est un avion de chasse monté sur de petits foils très spéciaux à faible traînée mais en plus les Néozeds ont le choix de plusieurs sites de régate qu'ils connaissent comme leur poche et vont pouvoir exploiter au mieux de leurs points forts.

Même histoire que les JO de Londres : 5 Ronds olympiques à Weymouth , entraînements sur place ouverts aux étrangers...mais jusqu'à la dernière minute c'était le secret absolu sur quel site pour quelle série...d'où un gros avantages pour les rosbifs ...le Fair Play c'est le boulet que les anglo-saxons mettent autour du cou des autres nations pour mieux ramasser la timbale...

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/