La flotte Ablonaise.

Grandes courses et petites ballades…
Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 04 févr. 2020, 15:04

C'est toujours à bord de mon Mackay 2008 (à vendre), tandis que j'équipe sur le 2139.
Les points à regarder : position à bord/assiette, enchainement des gestes et des appuis lors des manœuvres, virements bascules, tenue du stick au virement, bordé de la gv à l'auloffée.



Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 16 févr. 2020, 21:19

samedi 15, avant l'arrivée des rafales à 40n de Dennis

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 17 févr. 2020, 15:09

la suite

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 08 mars 2020, 21:58

Grosse régate en ouverture de saison à Choisy. 18 bateaux dont 8 470, avec un vent 14/16n et de grosse claques à 23/25n.
Tout le monde a pu goûter la fraîcheur de l'eau.... Là ou je suis vraiment content, c'est que nos trois débutants du mois d'aout étaient là et se sont amusés.
Les Snipes avaient vraiment du mal au près, ils n'ont pas de trapèzes.
Au portant, le spi n'apportait un avantage significatif que dans les grosses risées avec planing, sinon, les Snipes et 470 sans spi ne perdaient pas bcp de vitesse.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 09 mars 2020, 10:12

2e depart

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 11 mars 2020, 22:28

et des commentaires de nos débutants du mois d'aout :
"Super régate hier, j’ai adoré.. et appris encore beaucoup, nous avons dessalé une fois avec Mathieu et J’ai compris l’importance de l’équiper par grand vent et son rôle avec le foc en choquant et hop je reborde.. trop bien.👍 je vois enfin que les conseils de Manu et Nicolas depuis septembre commencent à rentrer. C’était cool avec Mathieu mon barreur, il assure aussi.
Pas disponible pour la prochaine régate.
Bon nous avons dessalé une fois au départ..." (Agnès)

"Super baptème de régate pour moi hier !
Merci pour l'orga et le repas, c'était vraiment sympa.
Et merci beaucoup Audrey, il en faut de la patience pour embarquer avec une débutante ! Alors forcément, entre nos poids plumes, les conditions et mon manque d'expérience, on s'est bien baigné Laughing . Mais bien sûr, ce sont d'excellentes leçons pour moi, sur l'importance d'anticiper, de se déplacer vite et bien pour l'équilibre.
On a bien rigolé en tout cas, et l'eau n'était pas si froide !
J'ai hâte des prochaines sessions pour continuer à progresser. La prochaine, je sors au trapèze et on finit les manches !" (Constance)

"Je retiendrai
- que rester accroché au câble de trapèze une fois le virement amorcé n'est pas forcément une bonne idée. Sous peine de voir quelques instants plus tard Manu perché sur la dérive, rageantcontre nos adversairres qui voguent au loin pendant que son équipier nage la brasse, pendu à cette même dérive.

- que le plan d'eau de Choisy reste accueillant pour la baignade quelque soit la saison, en témoigne le grand nombre d'amateurs dimanche.

Un beau dimanche sur et au bord de l'eau, on remet ça quand vous voulez." (Philippe)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 11 mars 2020, 22:35

2h de nav ce mercredi aprèm avec Agnès, dans un vent de SO 12/14n avec de bonnes claques.
Nav sur le Laser Bahia sous gv seule à 2 ris.
C'est Agnès qui a barré et tenue l'écoute de gv . Je n'ai fait que le lest et le coaching.

Travail de louvoyage, repère visuels, virements, tenue stick/écoute
Travail sur la gestion de la gîte : choquer et/ou loffer.
Empannages et nav au portant. Avec un dessalage ! J'ai eu un peu de mal à cueillir ma barreuse parce que le bateau est large et haut, et aussi parce que le clam qui tient le bout de descente du safran a sauté deux fois pendant ma manoeuvre, je ne sais pas pourquoi ; c'est un clam qui s'ouvre et libère le bout en cas de choc, mais bon... on a pas talonné...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Albatros en esquif
Messages : 2026
Inscription : 23 oct. 2008, 21:09

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Nicolas » 11 mars 2020, 22:35

La même après-midi vue par Agnès
"Super après-midi à Choisy avec Nicolas, j’ai barré sur un bateau plus lourd que le 4.7 nous n’avons mis que la Gv c’était.. sportif, il y avait des bourrasques de20 noeuds ou plus, j’ai appris que lorsque le bateau gîtait un peu trop, soit on choque la gv .. oui Nicolas doucement 😊soit on joue avec la barre pour rétablir l’équilibre du bateau .. besoin d’expérimenter encore... merci à Nicolas pour sa patience et ses explications."

Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1977
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: La flotte Ablonaise.

Message par Fanch-c » 11 mars 2020, 23:50

Un bateau qui se prend une claque de vent et qui gite a naturellement tendance à lofer.... Un bateau peu gîté sous le vent aura son centre anti dérive de coque à peu près en dessous de son centre vélique ... fortement gîté les deux centre son décalés et produiront le "couple" (deux efforts sur un même objet) qui fera lofer le bateau.

Au moment de ce coup de gîte il est possible qu'il se passe différentes choses :

- si on ne change pas les réglage de voile et que l'on veut absolument garder le cap on va devoir agir fortement sur la barre.... le bateau sera fortement freiné ! ... Solution à éviter.

- si on choque un peu les voiles... le bateau garde une gîte raisonnable, garde son cap et perd peu de vitesse

- si on met un coup de barre vers le vent (lofer) et que l'on parvient à faire peu gîter le bateau on "gagne vers le vent" (tant mieux) on perd peu de vitesse et on dois faire gaffe à ne surtout pas mettre le foc à contre ou la catastrophe ne sera pas loin.

Tout ceci laisse penser que l'on est sur-toilé....... il est temps de réduire ?... ou de vriller la voile ?
........................................................ tout baigne !

Avatar de l’utilisateur
CouleApic
Capitaine expérimenté
Messages : 439
Inscription : 04 juil. 2013, 15:53
Localisation : Paris
Contact :

Re: La flotte Ablonaise.

Message par CouleApic » 18 mars 2020, 20:34

Bon courage à tous pour cette période déraisonnable.
En attendant de pouvoir sortir a nouveau :
https://youtu.be/bvIqHgdU62Q

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/