dériveur eperlan

LASEROLOGUE
Légende du Forum
Messages : 3258
Inscription : 04 nov. 2008, 21:29

Re: dériveur eperlan

Message par LASEROLOGUE » 06 avr. 2014, 15:32

Le moteur éléctrique c'est bien joli , en allemagne certains lacs sont interdits de moteurs thermiques (d'où le succès de torquedoo en Allemagne)...mais bon quid de la recharge et surtout du vieillissement des accus (qui pèsent leur poids , même en version Lithium ion et fnisent par ne plus "tenir la charge")

Vive les écologistes qui habitent dans le mobnde des Bisounours!



Avatar de l’utilisateur
Misurarca
Dauphin trapeziste
Messages : 1054
Inscription : 03 mars 2012, 16:47
Localisation : Alsace/67/France
Contact :

Re: dériveur eperlan

Message par Misurarca » 11 avr. 2014, 09:41

Bjr,

concernant le moteur électrique, c'est l'avenir à mon sens, mais aujourd'hui uniquement pour un moteur d'appoint pour un petit voilier jusqu'a 6/7m, et peut être pas dans les zones a très fort courant !
Personnellement, je navigue principalement sur lacs, en privilégiant les lieux ou les moteurs thermiques sont interdits.
Je n'apprécie pas du tout le bruit des trapanelles-tondeuses aquatiques !
Je ne fais pas de la voile pour me faire casser les oreilles et enfumer :gfe mais pour entendre le vent siffler et le bruit de l'eau chantant contre la coque :xc

L'été dernier nous avons navigué 8 jours en Bretagne, et à chaque fois que nous devions utiliser le moteur...
Lorsque nous l'arrêtions nous nous regardions en soupirant de bonheur ;) !

J'essaie de faire le max à la voile, mais obligation de rentrer et sortir dans les ports au moteur.

Un ami a un (petit) moteur electrique (pas un porquedoo qui sont très chers) sur son voilier habitable plastique de 5,50 plutot lourd et suréquipé (enrouleur, glaciere electrique, auto-radio, feux etc) et cela suffit largement pour rentrer lorsqu'il n'y a plus de vent sur un lac modeste (moi, pendant ce temps je godille). Il a un panneau solaire qui alimente la batterie uniquement lorsqu'il navigue car il ne le met en place que lorsqu'il est présent. Il ne sort la batterie du bateau que de temps en temps pour la recharger entièrement.

Il y a des voitures 100/100 électriques qui roulent tous les jours, ainsi que des motos, scooters...
Ce sont des véhicules utilitaires très pratiques et fiables.
Bien sur il faut avoir le garage adapté et pas des centaines de km a faire en une traite :roll:

Je crois que notre société est "accro" aux systèmes complexes et inutiles... Quand je vois que les balayeurs municipaux doivent porter un moteur sur le dos, avec casque anti-bruit, lunettes et supporter toute la journée un boucan de tondeuse, le tout pour pousser quelques feuilles mortes. Les anciens doivent bien se marrer, eux qui faisaient la même chose avec un rateau adapté, leger et maniable :lkj
http://figaro-5-figaro-6-herbulot.eklablog.com" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3252
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: dériveur eperlan

Message par Phil » 11 avr. 2014, 10:47

Je suis partiellement de l'avis de Laséro, le moteur thermique est quand même nettement plus accessible et facile d'emploi que l'électrique.
Le plein d'essence et terminé bonsoir!
Il est facile d'emporter un jerrican pour refaire le plein et on visualise facilement ce qu'il reste comme distance à parcourir en rapport au carburant qu'on a.
Par contre, l'electrique a de l'avenir, a condittion d'avoir des batteries plus puissante et facilement interchangeables.
Le torqueedo dont je parlais parais très abouti, même si du chemin reste à faire pour arriver à un niveau capacité/facilité/coût identique à un thermique.

La facilité d'approvisionnement est aussi à regarder. un thermique en panne sêche peut être dépanné par un bateau qui passe. Pour l'électrique, c'est plus compliqué!

En attendant, je regarde l'évolution de l'électrique et je trouve que ça bouge pas mal en ce moment.

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/