Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12489
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par olivier81 » 28 févr. 2017, 22:29

dis voir MR goose,peux tu nous en dire plus sur l'utilisation du sextant :mrgreen: :mrgreen:


le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3252
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par Phil » 28 févr. 2017, 22:49

c'est un rapporteur d'angle en fait un sextant!
L'histoire du phare de la jument, c'est pas mal, mais dans la vrai vie on aurait bêtement relevé au compas de relèvement le cap de la jument, puis l'amer repéré sur la carte "pyramide du ruiniou" et en traçant sur la carte les 2 relevés, on se trouve à l'intersection.
On peut évidement faire plus de relever pour déterminer une zone plus précise.

C'est bien plus facile et bien moins onéreux que le sextant, avec en plus aucun besoin de calculer quoi que ce soit ( sauf la déclinaison avec la correction de son compas de relèvement si on la connais).

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12489
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par olivier81 » 28 févr. 2017, 22:57

jusque là,le long des côtes ça n'à pas l'air trop compliqué,par contre en pleine mer,disons au beau milieu de l'atlantique :?: :?: :?:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3252
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par Phil » 28 févr. 2017, 23:37

c'est le même principe que pour le phare sauf qu'on relève la hauteur du soleil ou d'un astre.
Après, il faut l'heure précise (celle du 4eme top de radio France pet servir d'étalon pour sa Casio) et les éphémérides.
Puis, soit être doué en math, soit avoir une calculatrice scientifique avec un programme ad'hoc pour se simplifier la vie.
Ceux qui utilisent un sextant ont la calculatrice ou un petit programme sur PC...En tous cas pour les rares qui me l'ont expliqués.
Ce qui fait qu'on se retrouve au même point si l’électronique du bord prend l'eau.

Mon avis, un bon vieux GPS a pile avec des piles de secours sous emballage étanche me paraît plus crédible comme moyen de secours pour faire le point.

Avatar de l’utilisateur
goose
Capitaine souriant et heureux de vivre
Messages : 594
Inscription : 09 juil. 2012, 12:49
Localisation : Guéhenno, Morbihan

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par goose » 01 mars 2017, 21:46

Suis d'accord avec Phill, utiliser le sextant c'est compliqué.
Il faut vérifier que le sextant est bien réglé, c'est pas simple et nécessite de pouvoir faire une mesure type dont on connaît la valeur ...

Oui un Gps à pile ou une appli gratuite sur une tablette c'est plus simple et précis.

Pour ceux qui le souhaitent, j'ai un PDF plutôt bien fait, expliquant l'historique du sextant et son utilisation.
Envoyez moi vos mails en MP.

NB : il n'en reste pas moins que le sextant est obligatoire à bord en hauturier Cf. division 240.
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas
Paul-Emile Victor

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3252
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par Phil » 01 mars 2017, 22:03

goose a écrit : J'ai oublié de mettre sur le post précédent que comme on mesure une distance par rapport à un amer de hauteur connue. On peut donc mesurer la hauteur d'un bâtiment, un arbre ... si on connaît la distance entre l'élément mesuré et celui qui mesure.
Les vieux, ils faisaient pareil avec une perche de 2m et en mesurant les ombres portées du batiment et de la perche puis la distance entre les bases des ombres.
C'est la mise en pratique du théorème de Thalès!

Pour le sextant, non, ce n'est pas obligatoire en hauturier ou semi-hauturier.
La division 240 dit:"4. Le matériel permettant de faire le point, de tracer et de suivre une route. "
donc, un traceur, c'est bon. Un GPS tout bête, une carte papier, un crayon un compas a pointes sèches et une règle CRAS (ou mieux un rapporteur Breton) aussi.

Si tu préfère un sextant avec le programme ad'hoc ou les tables papier qui vont bien, c'est ton droit, mais ce n'est pas indispensable.

Avatar de l’utilisateur
goose
Capitaine souriant et heureux de vivre
Messages : 594
Inscription : 09 juil. 2012, 12:49
Localisation : Guéhenno, Morbihan

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par goose » 01 mars 2017, 22:12

Phill,

Tu me mets le doute, dans les faits, j'en ai un à bord parce que c'est un cadeau !
C'est en lisant certaines précisions sur gouv.fr (il faut que je les retrouve) que j'ai pensé que c'était obligatoire.

Mea Culpa
La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas
Paul-Emile Victor

Avatar de l’utilisateur
Phil
Légende du Forum
Messages : 3252
Inscription : 31 mars 2011, 23:04
Localisation : Lac du Salagou (34)

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par Phil » 01 mars 2017, 22:45

Non, la division 240 est plutôt bien faite dans le sens où elle reste générale et que tu as le choix de la méthode. De plus, je viens de relire la division 240, le sextant n'est pas obligatoire, SUR!

Pour le hauturier par contre, il faut, en plus de l'armement semi-hauturier une VHF portable et une balise de détresse.

Avatar de l’utilisateur
wphantom
Navigateur sans sextant
Messages : 266
Inscription : 18 août 2014, 19:54
Localisation : TOURCOING
Contact :

Re: Oublier l'électronique et participez à une nav astro

Message par wphantom » 02 mars 2017, 09:01

Oui ce n'est plus obligatoire de nos jours mais cela l'était avant (en tout cas fin 90's début 2000's) les catégories de navigation supérieures (au moins en 1ère catégorie). Cela paraissait grotesque, les gens achetaient des sextant plastimo en plastiques (moche, probablement pas extrèmement précis mais utilisables) et le rangeait au fond d'un coffre... Je pense que très peu savaient s'en servir.... mais c'était dans l'armement obligatoire....

EN 1999 j'ai fait sur le bateau d'amis (un 40 pieds) une traversée tunisie-sud sardaigne (san pietro) juste au sextant en utilisant les tables américaines HO249 qui simplifient largement les calculs. Une bonne expérience même si on était dans une situation idéale (bonne visibilité etc...).

Dans ce même été quelques jours avant nous avions eu droit à la fameuse éclipse du 11 aout 1999...
Actuellement : "Libertango II", 470 de marque KD de 1989 (coque n° 089)

Avant : "Libertango", Aloa 23 de 1973

face de bouc : https://www.facebook.com/Clement.Sylvain

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/