Restauration MOUSSE MORIN polyester

Remises en états ou optimisations complètes
Edouard
Taquet coinceur intelligent
Messages : 28
Inscription : 15 avr. 2019, 18:21
Localisation : Le havre

Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Edouard » 14 mars 2021, 19:54

Bonjour à tous,

Je souhaite restaurer un MOUSSE polyester Jean Morin que j'ai récupéré.

Au delà de toutes les pièces bois qui sont pourries et la reprise du gel coat et réparations diverses, un dégât me pose problème et je ne sais pas trop comment procéder...

Je souhaite donc des conseils sur la procédure à suivre.

Voilà, malheureusement le bateau a été stocké longuement dehors sur la tranche en appui sur des pneus. La liaison fond de coque/caisson ayant lâché du 50cm, l'eau de pluie s'est accumulée dans le caisson babord qui s'est remplie de pas loin de 100 litres d'eau (voir plus..).

Après l'avoir vidangé et basculé pour qu'il sèche, je constate que le côté de la coque sur le côté babord est enfoncé sur environ 1,2m.

J'ai percé un trou de 150mm sur l'intérieur du caisson babord ( que je compte refermer avec une trappe) pour essayer de la repousser mais en vain. La coque garde sa déformation.

Que me conseillez vous?
Merci!



Edouard
Taquet coinceur intelligent
Messages : 28
Inscription : 15 avr. 2019, 18:21
Localisation : Le havre

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Edouard » 14 mars 2021, 20:06

Les photos
IMG_20210314_191829.jpg
IMG_20210314_191829.jpg (17.74 Kio) Consulté 992 fois
IMG_20210314_191845.jpg
IMG_20210314_191845.jpg (25.87 Kio) Consulté 992 fois

Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5484
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par gaston » 15 mars 2021, 03:20

Salut Edouard

Ben vu tout ce que tu nous dis de ce Petit Mousse qui a semble t'il beaucoup souffert, le premier conseil c'est de mesurer l'ampleur des dégats, et d'évaluer sérieusement pour voir si le jeu en vaut a chandelle...

Par expérience, restaurer un bateau trés abimé, ça fini par couter cher... bien souvent plus cher que le rachat du même bateau d'occase, en assez bon état pour aller naviguer sans gros frais...

là, tu as déjà certainement tout les renforts internes à refaire, le creux signalant que les omégas sont brisés ou décollés... Hors pour pouvoir réparer à l'intérieur sur une surface aussi grande, il faut ouvrir le bateau.... Gros gros chantier.... :shock: :?

ça + les parties bois pourries à changer + les autres bricoles dont tu parles + un gelcoat abimé + une finition peinture à rajouter au final, ça fait beaucoup en frais... alors que tu peux trouver un Mousse d'occase en bon état et prét à naviguer pour 600euros...

Bref, sauf si la passion de la restauration te travaille, et si tu as des sous en réserve, ben le conseil, c'est de laisser celui ci tel que en récupérant tout ce qui est en état... et de chercher un mousse qui va bien à prix raisonnable...

ceci étant dit... si tu te lances quand même dans la restauration, on t'aidera... premier turc à faire... de photos de l'intérieur du caissons au flach pour qu'on voit les dégats... et des photos du bateaux dans les zone sensibles (parties bois... collage jonction coque caisson... puits de dérive... pieds de mat... )

voili voilà... désolé de freiner tes élans... mais c'est mieux d'être conscient du truc avant de se lancer.... ;)
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

Avatar de l’utilisateur
Fanch-c
Albatros en esquif
Messages : 1940
Inscription : 24 mars 2011, 13:45
Localisation : Sainte Annois ....à coté de la mer-petite (mor-bihan)

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Fanch-c » 15 mars 2021, 06:42

Quand un bateau est mal stocké on a des déformations du genre, perso pour les rattraper j'utilise la méthode de la patience! .... Donc remettre le bateau dans la position nécessaire, le mettre sur des appuis autres et avoir une poussée interne pour que la matière revienne en place ... En espérant qu'il n'y ai pas de casse de renfort.

Pour ton cas il faudrait remettre le bateau sur la tranche pour suspendre la coque par des points d'accroche non déformables ou le mettre sur des points d'appui mieux répartis (pas évident) ... et ajouter une charge interne là où il faudrait pousser !... Pas évident mais j'ai encore dernièrement récupéré une coque de caravelle en fibre déformées par des points d'appui de remorque mal établis avec comme charge interne des parpaing!

Il est aussi possible d'utiliser non pas la gravité mais un système de poussée interne façon bélier.
........................................................ tout baigne !

Avatar de l’utilisateur
kent
Navigateur étoilé
Messages : 317
Inscription : 28 juil. 2009, 15:44
Localisation : Yvelines
Contact :

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par kent » 15 mars 2021, 07:14

Salut Edouard,

Nouveau projet ?!

Je pense que Edouard connait parfaitement l'ampleur de la tache. C'est un challenge qu'il lance au forum pour trouver des idées.

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12501
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par olivier81 » 15 mars 2021, 07:46

Salut Édouard; là c'est un vrai challenge vu que le mousse devient rare, mais en plus MR Jean Morin nous à quitté il y à 2 semaines :roll: :roll:

changer les pièces de bois sur celui ci c'est un peut l'apéro mais faisable si tu te débrouille en stratification; le principal soucis c'est que le bateau à passé des années stocké sur chant, que son propre poids et le poids de l'eau qui s'y est mise à déformé la coque, résultat la coque à pris cette forme :roll: :roll:

bref il y à pas 50 solution, il faut découper toute la partie déformer et la refaire intégralement en prenant un contreplaqué très fin (2/3 mm)où quelque chose comme du placage servant de coffrage afin de retratifier la zone en une seule fois ;) ;)
maintenant un stratifieur confirmé n'aurais pas de mal à refaire sans avoir besoin de quelque chose en guise de coffrage; jeune j'ai vu mon père le faire un grand nombre de fois dont sur toute une série de dériveurs souffrant de délamination à cause de la résine pourrie (procès ELF) fin des 70, début des 80's, je me souviens juste qu'il découpais en gardant juste de quoi s'appuyer lors de la stratification mais après c'était le coup de main et l'habitude ;) ;)

PS; je ne sais pas combien de mousse ont été construits par Morin mais pour les cinquo c'est une vraie rareté n'en connaissant que deux; à voir avec l'aspromousse si ça devient pas aussi rare qu'un Barat dont pour l'instant aucun n'est retrouvé et répertorié :roll: :roll:
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Edouard
Taquet coinceur intelligent
Messages : 28
Inscription : 15 avr. 2019, 18:21
Localisation : Le havre

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Edouard » 15 mars 2021, 08:04

Ouah!! Merci pour toutes ces infos!
Tout d'abord, pour moi refaire les membrures bois, les listons, le gel coat peinture ça ne me pose aucun problème car déjà réalisé sur de nombreuses autres coques.
Mais une déformation comme celle là, j'avais jamais eu le cas.

J'ai inspecté l'intérieur des caissons. le roving visible est assez gros et il n'y a aucun renfort omega ou autre visible. Par contre au toucher, il est trempé.

En résumé sur vos idées, je comprends qu'il faut tenter de repousser la déformation pendant le séchage, ou sinon découper la zone déformée et restratifier à neuf avec un support intérieur provisoire, c'est bien ça?

Avatar de l’utilisateur
olivier81
Amiral Barat
Messages : 12501
Inscription : 26 juin 2010, 19:32
Localisation : réalmont 81
Contact :

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par olivier81 » 15 mars 2021, 08:29

perso je ne crois pas possible de repousser la déformation à moins de maintenir la poussée pendant une période très longue :roll: :roll:
une chose que tu peut tenter, avec une meuleuse équipée de disques speedoflex, c'est enlever une grosse partie de l'épaisseur afin de pousser derrière le temps de retratifier ;) ;)
arf par contre il te faut bien sécher l'intérieur du caisson avant d'opérer ;) ;)
le voilier est le moyen le plus lent;le plus inconfortable et le plus humide pour se rendre dans un endroit où l'on a rien à faire !!!!!

Edouard
Taquet coinceur intelligent
Messages : 28
Inscription : 15 avr. 2019, 18:21
Localisation : Le havre

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Edouard » 15 mars 2021, 16:32

Oui il faut sécher avant tout et ça va durer un moment je pense...
Très bonne idée d'amincir le panneau et de le restratifier après l'avoir redressé.
Sinon j'hésite avec la fabrication un panneau plan de fibre de verre + gel coat, puis découper carrément le panneau malade et le remplacer. Vu que c'est une coque à bouchains et non en forme, je pense que je récupérerai peut être plus facilement la courbure d'origine.
Je réfléchis encore le temps que cela sèche...

Avatar de l’utilisateur
Philippe Blanchard
Loup de bord de mer
Messages : 738
Inscription : 20 déc. 2012, 10:11
Localisation : Strasbourg, Bas-Rhin

Re: Restauration MOUSSE MORIN polyester

Message par Philippe Blanchard » 15 mars 2021, 17:32

Quand tout cela sera réglé (on n'en doute pas...), il faudra ré-équiper ce bateau.
Et c'est là que j'interviendrai, en fournissant gracieusement un tangon en bois d'époque pour Mousse, qui sèche dans mon garage.

Je dis ça pour motiver les intervenants. Et dans l'espoir de dégager un peu mon garage...
"On peut tout demander à la jeunesse" (Michel Hidalgo)
5o5 FRA 8484
J'ai un taud de dessous de 490, disponible, état neuf.

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/