Gérer un cinquo en solo... où sont les limites?

"Maman les petits bateaux..."
Comment ça marche et qu'est-ce qu'il me faut ?
yoan
Équipier pas manchot
Messages : 61
Inscription : 30 déc. 2016, 21:24
Localisation : arc et senans(Doubs 25)

Gérer un cinquo en solo... où sont les limites?

Message par yoan » 14 juin 2021, 22:40

Salut. Suite à mes premiers bords en 505, je me demandais quelles pouvaient être les limites pour naviguer en solo sur un dériveur comme ça . J'ai été surpris par sa puissance alors que je n'avais pas encore dérouler le foc (au cas où ...)et je me suis fait quelques frayeurs dès le départ alors que le vent variait de 7à 15 noeuds en rafales . En mer, avec la houle en plus, c'était le bain assuré ! De plus , je n'ais pas la possibilité de prendre de ris sur ma voile (j'ai bien une vieille GV de 4.45). J'en suis même venu au point de me demander si je n'avait pas viser trop haut en optant pour ce bateau. Je suis pourtant à l'aise en 4.20 , 4.45,mais je les trouve un peu juste niveau sensations et pour mon gabarit, sinon je m'éclate aussi en cata dart 16 sans problème , mais le Cinquo ... ça m'a l'air d'être une autre paire de manches . C'est dommage, car je sent que je pourrais prendre beaucoup de plaisir avec. Je pensais même à prendre des cours avec les moniteurs du clubs car mon expérience je l'ais apprise sur le tas et avec des livres pour la théorie. Sans être un champion , je peux affirmer que je connais les manoeuvres , mais peut-être me manque t-il des bases plus solides pour mieux gérer mon bateau seul. Si vous avez vous-même un retour d'expérience sur ce bateau où des avis à me soumettre ... Merci à tous



Avatar de l’utilisateur
gaston
Poulpe géant des abysses
Messages : 5589
Inscription : 19 mai 2015, 20:58
Localisation : Saint Nazaire (Loire Atlantique)

Re: Gérer un cinquo en solo... où sont les limites?

Message par gaston » 14 juin 2021, 23:03

j'ai donné des éléments de réponse dans ton autre sujet....
Mais grosso modo, le cinquo c'est pas fait pour naviguer solo...

voir les précision ici : viewtopic.php?f=75&p=101660#p101660
"Pingouins dans les champs, hiver méchant" : vieux proverbe Auvergnat

yoan
Équipier pas manchot
Messages : 61
Inscription : 30 déc. 2016, 21:24
Localisation : arc et senans(Doubs 25)

Re: Gérer un cinquo en solo... où sont les limites?

Message par yoan » 14 juin 2021, 23:23

Merci Gaston . Bonne soirée ;)

Avatar de l’utilisateur
Egareg
Albatros en esquif
Messages : 1637
Inscription : 24 oct. 2008, 09:52
Localisation : Démouville (14) - Nav' autour de Caen et en Bretagne
Contact :

Re: Gérer un cinquo en solo... où sont les limites?

Message par Egareg » 15 juin 2021, 16:57

yoan a écrit :
14 juin 2021, 22:40
Salut. Suite à mes premiers bords en 505, je me demandais quelles pouvaient être les limites pour naviguer en solo sur un dériveur comme ça . J'ai été surpris par sa puissance alors que je n'avais pas encore dérouler le foc (au cas où ...)et je me suis fait quelques frayeurs dès le départ alors que le vent variait de 7à 15 noeuds en rafales . En mer, avec la houle en plus, c'était le bain assuré ! De plus , je n'ais pas la possibilité de prendre de ris sur ma voile (j'ai bien une vieille GV de 4.45). J'en suis même venu au point de me demander si je n'avait pas viser trop haut en optant pour ce bateau. Je suis pourtant à l'aise en 4.20 , 4.45,mais je les trouve un peu juste niveau sensations et pour mon gabarit, sinon je m'éclate aussi en cata dart 16 sans problème , mais le Cinquo ... ça m'a l'air d'être une autre paire de manches . C'est dommage, car je sent que je pourrais prendre beaucoup de plaisir avec. Je pensais même à prendre des cours avec les moniteurs du clubs car mon expérience je l'ais apprise sur le tas et avec des livres pour la théorie. Sans être un champion , je peux affirmer que je connais les manoeuvres , mais peut-être me manque t-il des bases plus solides pour mieux gérer mon bateau seul. Si vous avez vous-même un retour d'expérience sur ce bateau où des avis à me soumettre ... Merci à tous
Si la météo n'est pas stable, il faut être sacrément agile et réactif pour tenir un 5o5 en solo. Et puis avoir un gabarit adéquat pour compenser l'équipier absent.
Déjà, sur un 470 que je connais bien, je ne jouerais pas en solo sur une plage de 7 à 15 nœuds. Alors en 5o5... :gb

Si ton utilisation est majoritairement solo, tu t'es malheureusement trompé de bateau. Il aurait mieux valu tester un Contender ou un Canoë International, par exemple.

Répondre
https://silk.pl/co-zrobic-z-wlosami-przed-snem-aby-rano-byly-piekniejsze/